Un tour du littoral

Publié le par robert

Le syndicat majoritaire de la police nationale va à la rencontre des élus du littoral pour le maintien des CRS

:Véronique Boscher




C'est un véritable tour des côtes françaises que Paul Le Guennic et Philippe Capon sont en train de faire. Un tour de France de toutes les villes balnéaires concernées par la diminution, annoncée par l'État, du nombre de CRS-MNS sur leurs plages. Les deux hommes représentent l'Unsa Police, le syndicat majoritaire de la police nationale, qui depuis plusieurs mois déjà multiplie les actions afin de sensibiliser les élus et le grand public «à la menace d'une réduction des effectifs».
Paul Le Guennic, secrétaire général adjoint de l'Unsa, explique que le syndicat avait déjà avec succès mobilisé les élus au printemps. Le résultat avait été le maintien des effectifs pendant la période estivale, du 1juillet au 31août, mais plus en juin et en septembre. Par contre, pour la saison 2009, le syndicat craint que l'administration veuille encore «aller plus loin en supprimant cinquante pour cent des CRS-MNS sur les plages». Pour cette raison, Paul Le Guennic et Philippe Capon, secrétaire national CRS, vont à la rencontre des élus du littoral pour s'assurer de leur soutien. Et c'est à Lacanau que les deux hommes ont rencontré les trois maires de la Communauté de communes des lacs médocains. Une rencontre très positive car ils ont reçu «un soutien unanime» de la part des maires de Lacanau, Carcans et Hourtin. Conscient que le soutien des maires est essentiel mais celui du public l'est également, le syndicat a aussi lancé une campagne de soutien avec des cartes postales. Une campagne qui connaît beaucoup de succès car plus de 200000cartes ont déjà été collectées. Rappelons que des 41maîtres nageurs qui surveillent les quatre plages canaulaises, 15 sont des CRS qui, à la différence de leurs collègues civils, s'occupent aussi du maintien de l'ordre et de la petite délinquance sur la plage, non négligeable pendant la saison estivale.

Publié dans La sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article