Les dossiers en main

Publié le par robert

Le conseil de quartier n° 3 et la municipalité renouent le contact et repartent sur de nouvelles bases

:Véronique Boscher




Une cinquantaine de personnes du quartier nord de Lacanau-Océan ont participé à la réunion publique de leur conseil de quartier. Pour la présidente, Caroline Chenard, c'est l'occasion annuelle « de faire le point sur la situation du quartier, sur les besoins et les attentes de ses habitants ». Elle a exprimé sa satisfaction concernant le rétablissement du contact entre la municipalité et le conseil et la présence de deux élus à la réunion, l'adjointe Jacqueline Hoffman, chargée des relations avec les associations, et la conseillère Christiane Blatch.
« Nous sommes allées sur le terrain ensemble, a expliqué la présidente, et Mme Hoffman a également fait le point avec les services techniques sur site. Nous avons ainsi repris des dossiers qui étaient sans réponse depuis bientôt six ans ». Le premier dossier abordé était celui de la voirie et du stationnement, qui compte une vingtaine de points. Le conseil est satisfait que les abords de la crèche seront mis en conformité avec un marquage au sol et des panneaux et que la placette triangulaire au niveau des rues Victor-Hugo et Arnauld-Lafon, dégradée quotidiennement en saison, sera aménagée avec des places de stationnement. Le conseil renouvelle par contre sa demande pour des potelets rue Arnauld-Lafon, promis il y a deux ans déjà, et la sécurisation de la route du Baganais. Il regrette aussi qu'il n'a pas été consulté concernant la réalisation de la clôture entre l'aire de jeu et le parking de la mairie annexe, clôture dont il conteste l'efficacité.
Avant de terminer ce premier dossier, une habitante est intervenue pour dénoncer l'installation illégale « d'un mobile-home avec resto rapide » au niveau de la plage nord, installation qui a provoquée, selon l'habitante, « la démolition d'une dune protégée ». Jacqueline Hoffman s'est engagée de prendre rendez-vous avec l'habitante pour aller constater sur place. Après avoir pris des renseignements, l'adjointe précise que la municipalité avait déjà lancé une procédure avec mise en demeure contre cet exploitant et que cette procédure suit son cours.
Dans le dossier sécurité et réglementations, la présidente du conseil a surtout insisté sur les nuisances nocturnes et les dégradations sur le tracé centre-ville et campings. Elle a demandé une « réflexion sérieuse et efficace » afin de trouver des solutions pour une situation devenue « intolérable ». Avant de clôturer la réunion, Caroline Chenard a encore lancé deux sujets de réflexion. Le premier étant le projet de jumelage, qui a besoin de « gens qui s'investissent » et le second étant le débat autour de la remise en place d'un train ou tram entre Lacanau et la CUB.

Publié dans la démocratie

Commenter cet article