François Salque , ce jeudi

Publié le par robert


François Salque en concert à Prades , Prades pays d'adoption de Pablo Casals (photo © R. Roig)

Plus de 200 canaulais et canaulaises ont participé ce jeudi soir , à l'Eglise de l'Océan à un moment de plénitude musicale .

Ce moment (plus de 2 heures!!) est suffisament rare à Lacanau pour ne pas en déguster la moindre variation.

François Salque a abordé ce moment par:

-  la Sonate opus 8 de Zoltan Kodaly compositeur hongrois
Imagekodaly

- La 1ère suite pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach



- Voja Cello de Krystof Maratka jeune compositeur tchéque














- Czardas de Kristian Schott jeune compositeur



-Ce moment rare , ce concert se terminait  par le chant des oiseaux de Pablo Casals




Nous étions heureux .

Au "pot" d'aprés concert, concert  soutenu par la municipalité de Lacanau et par le prêt de cette église Notre Dame des Flots par l'abbé de Lacanau , ce "pot" permit aux participants , aux "écoutants" de dire tout ce que cela leur avait amené.

Nos oreilles ont entendu dire que ce moment pourrait se prolonger par la création d'un festival? , un festival ouvert aux violoncelles.

Souhaitons que cela se réalise. Il faut le réussir.

Merci
Monsieur Salque .



-




Publié dans La culture

Commenter cet article

Mécène pauvre 31/08/2008 16:03

Cette soirée, gratuite qui plus est, a été un moment rare de la vie culturelle de Lacanau.
Enfin un talent à la simplicité exemplaire.
Le public ne s'y est pas trompé : JF Salque a été chaudement applaudi et des "Bravos" fusaient de partout dans cette église Notre Dame des Flots.
Tout était réuni pour une bonne soirée :
Une organisation sobre, élégante et discrète. Un interprète qui se joue de toutes les possibilités offertes par son instrument, un son majestueux, un doigté agile et précis.
Merci à JF Salque d'avoir offert aux canaulais une soirée et des musiques exceptionnelles.
J'oubliais les explications brèves mais précieuses pour nous aider à comprendre les oeuvres aux dissonances inhabituelles.
A l'année prochaine avec grand plaisir monsieur Salque !!!!