Rénover la villa Plaisance

Publié le par robert

-Les travaux de rénovation de la villa Plaisance vont débuter en septembre

:Véronique Boscher




Avec seulement un point à l'ordre du jour, le Conseil municipal a duré moins d'une heure. Un conseil entièrement consacré à la demande de subvention à l'État pour les travaux de rénovation de la villa Plaisance. Le maire, Jean-Michel David, a profité de l'occasion pour rappeler les grandes lignes de ce dossier, qui a connu pas mal de rebondissements, et qui a toujours été suivi avec attention par les habitants de la commune. Pour le premier magistrat, les travaux, qui vont durer une dizaine de mois, ont non seulement pour objectif de «revaloriser un ensemble architectural de qualité, témoin d'une époque et ayant participé à l'image ainsi qu'à la renommée de la station balnéaire» mais aussi de «donner une utilité publique à ce bâtiment situé au cœur de la station». Subvention. Le coût total de la rénovation s'élève à 598667euros TTC. Des travaux qui sont susceptibles de bénéficier d'une subvention de l'état d'environ 70000euros, au titre de la réserve ministérielle, et ce par l'intermédiaire du sénateur de la Gironde, Xavier Pintat. Raison pour laquelle ce Conseil municipal avait été organisé car la demande de subvention, validée par un vote, doit remonter au ministère avant le 1septembre. Financement. Le plan de financement prévisionnel pour les travaux a été présenté comme suit: 70000euros de subvention, 430000euros d'emprunt et 98667euros d'autofinancement. C'est sur ce plan de financement qu'Olivier Soria, élu d'opposition, a eu quelques remarques et notamment sur le volet de l'emprunt. Il a rappelé au maire que, lors du conseil du 28juin 2007, il avait été clairement dit que la rénovation de la villa serait financée par le produit de la vente de l'hôtel de l'Etoile d'argent, autre propriété de la commune, en non par un emprunt. Pour Olivier Soria, ce «changement va fragiliser le plan de financement». Il estime que «juridiquement, cet emprunt donne une totale marge de manœuvre au maire» et que la rénovation, qu'il considère très chère, «pourra se faire même sans la vente». Jean-Michel David a répondu que l'acte authentique de la vente de l'hôtel de l'Etoile d'argent à la société Alma France ne passera devant le notaire qu'en janvier 2009 et que la commune ne percevra le produit de cette vente qu'après la signature. Et que pour la demande de subvention, il était nécessaire de présenter un plan de financement cohérent. Mairie annexe. Laurent Peyrondet, autre élu d'opposition, a pour sa part félicité le maire pour avoir décidé d'affecter la villa à la mairie annexe. Il a toutefois remarqué que les estimations de Gilles Barrière, architecte mandataire pour les travaux de rénovation, «laissaient à désirer» et qu'il espérait que le maire reste vigilant en estimant que «la société Alma France avait l'habitude de faire traîner les choses». La demande de subvention a été votée à la majorité des voix, avec deux abstentions des élus de gauche.

Source: Sud-Ouest


Le Blog: Ce conseil municipal du 28 août conclut (?) une affaire qui a beaucoup fait couler d'encre ou de débit du net depuis que ce batiment et l'hôtel de la côte d'argent ont été donnés par son propriétaire , un ancien adjoint de la commune à notre commune.
- Projet d'abord de raser ces 2 batiments pour le remplacer par un ensemble résidentiel ou touristique par une grosse société nationale connue pour ses opérations de batiments
- création d'une association de défense : ASPECT avec comme président Philippe Layan 0672013530
- Episode avec la proposition de rénovation de la villa plaisance et la transformation de l'hôtel de la côte d'argent en restaurant et hôtel de haute gamme par Monsieur Francis  Errera  avec la bienveillance d'un certain nombre d'associations locales mais une entente alléatoire entre le maire et Francis Errera fait capoter le projet
- vente de l'hôtel de la côte d'argent + d'une partie du terrain  à la société Alma France
- Lancement par la municipalité des études pour la réfection de la villa Plaisance  avec projets pour l'utilisation de ces nouveaux locaux.





Publié dans le patrimoine

Commenter cet article

SOLSTICE 05/09/2008 00:04

Et la ruine du CMS du Moutchic, on la rénove quand ?

Mécène pauvre 01/09/2008 13:17

Je ne comprends pas pourquoi une seule demande de subvention auprès de l'Etat ? Pourquoi pas le conseil général puisqu'il s'agit d'une réhabilitation en vue d'une destination envers le public ?
70 000 euros, c'est peu comme aide pour ce genre de chantier. Alors que je lis plus loin que la salle des sports de notre voisine Sainte-Hélène a été financée en partie par le Conseil général...
La part d'emprunt de la commune va coûter combien aux contribuales ? Et l'auto financement ? Ce sont quand même 430 000 euros et quaisiment 100 000 euros.
Je m'intérroge...