Toujours plus d'élèves

Publié le par robert

ÉDUCATION. --Dans l'ensemble, les différentes écoles du Médoc connaissent une hausse de leurs effectifs















Excepté à Listrac-Médoc où il y a « bagarre » entre les parents d'élèves et l'Académie pour la création d'une classe (lire page 6), la rentrée scolaire s'est effectuée dans le calme. Dans l'ensemble, les écoles du Médoc connaissent une hausse de leurs effectifs. Ce qui confirme une certaine évolution de la démographie, mais aussi la forte attractivité qu'exerce ce bout de territoire. Pour preuve, les nombreux lotissements qui fleurissent. Et où viennent s'installer des familles à la recherche d'une certaine qualité de vie, sans oublier le proche voisinage qui n'hésite plus à franchir les frontières de la CUB. D'une commune à l'autre, tour d'horizon.


Nouvelle équipe au Porge. À l'école Jean-Degoul, 204 élèves ont effectué leur rentrée. L'effectif reste stable par rapport à l'année dernière. Il se répartit en dix classes. L'école accueille cette année une nouvelle directrice, Peggy Duphil-Avelez, et quatre nouveaux enseignants.
Effectif à la hausse à Lacanau. Les effectifs ont légèrement évolué sur la commune. L'école Antonia-Guittard accueille un total de 151 élèves, soit 48 maternelles et 103 élémentaires. L'école de la ville compte 311 élèves (132 maternelles et 179 élémentaires). Une augmentation de 15 élèves. Pour faire face, une classe de maternelle a été créée et une enseignante supplémentaire nommée. La municipalité a dû louer un algéco.
Une classe de plus à Carcans. 232 élèves ont été recensés. Soit environ une vingtaine d'enfants de plus qu'à la rentrée précédente. Quant à l'établissement scolaire, placé sous la direction d'Isabelle Stroh, il s'enrichi d'une classe et passe ainsi de huit à neuf.
Des projets à Hourtin. 109 enfants ont pris le chemin de l'école. Des effectifs en hausse. Ils représentent une moyenne de 27 élèves par classe. Mais une rentrée néanmoins qualifiée de globalement « bonne » par le directeur. Les aménagements de locaux pour satisfaire aux principales obligations pédagogiques et de vie scolaire ayant été réalisés par la municipalité… En attendant la réalisation du projet d'extension de la maternelle qui devrait trouver sa concrétisation pour la rentrée 2009.


Saint-Laurent sécurisé. Deux nouvelles classes pour l'école maternelle et plus de 450 enfants au groupe scolaire. Peu de changements dans l'effectif. Les travaux de la deuxième tranche ont débuté. La prochaine rentrée se fera dans un espace plus conforme à l'épanouissement des enfants. À noter que les abords de l'école ont été sécurisés, nettoyés et aménagés.


Classes remplies à Salaunes. Rentrée scolaire du SIRP Sainte- Hélène-Brach. 14 classes, 17 enseignants. Pas de création de classe, mais une rentrée à 380 élèves, en augmentation de 39 enfants. Autant dire que les classes sont bien remplies ! La commune de Brach, apporte 40 élèves. L'équipe pédagogique reste la même. La commune voisine de Salaunes, 67 enfants, toujours sur trois classes, dont 32 en maternelle.


Le Temple en augmentation. Rentrée scolaire du SIRP Saumos-Le Temple. Augmentation des effectifs, et création d'une classe supplémentaire, qui pour l'instant, est logée dans un préfabriqué. La construction d'un groupe « maternelle » va être commencé. L'école a reçu ce jour de rentrée, 106 élèves, répartis dans cinq classes. Cette augmentation a entraîné l'agrandissement de la cantine scolaire.


Bonne nouvelle à Macau. À l'école élémentaire, le directeur Laurent Caratelli recevait l'inspecteur d'académie de la circonscription de Bordeaux-Blanquefort, Denis Dordezon. Les effectifs sont de 253 enfants. Sur la commune, chacun espérait l'ouverture d'une classe. À 11 heures, un coup de théâtre. Au téléphone, l'inspecteur annonce l'ouverture de la classe attendue.


Hausse sensible à Arsac. L'école maternelle comportera cinq classes, avec une augmentation sensible du nombre global des élèves qui se compteront 142, contre 128 l'an passé. Soit un nombre moyen de 28 à 29 enfants par classe. L'équipe pédagogique est composée de cinq professeurs et cinq ATSE. Le poste de directrice connaît un nouveau visage. Il s'agit de Mélanie Latry qui vient de Sauviac. À l'école élémentaire, le directeur, Philippe Josse, souligne qu'il y a autant d'élèves que l'an passé. Soit 220 pour les neuf classes. La moyenne par classe est de 25 élèves.


Stabilité à Pauillac. L'école primaire Hauteville connaît une stabilité tant au niveau effectif des élèves que des enseignants. Soit 138 élèves.


Nouvelle directrice à Naujac. 73 petits Naujacais ont été accueillis par leur nouvelle directrice, Sylvie Darnaud. À ses côtés, Jennifer Béjeau se dit ravie de sa nomination à Naujac. L'équipe pédagogique est complétée par deux personnels non-enseignants. Au sujet des travaux, il y a la réfection des classes, du service restauration et des sanitaires de l'ancien bâtiment, puis la construction du module dévolu à la maternelle.


RPI Talais-Grayan-Vensac. Les trois communes fonctionnent en RPI. L'effectif reste stable autour de 141 élèves.


Soulac se maintient. À l'école maternelle Georges-Mandel, les effectifs se maintiennent autour de 80 élèves. Peu de modifications chez les enseignants. Isabelle Fines est toujours chargée des tout petits et petits.


Le Verdon à la hausse. À l'école du Verdon, il y hausse constante des effectifs : 99 élèves à la rentrée 2008 contre 93 en 2007.
: Julien Lestage avec les correspondants de Sud-ouest

Publié dans Les écoles

Commenter cet article