La maison de retraite peine à recruter

Publié le par robert

LACANAU. --Lucienne Honton, ex-conseillère municipale, s'inquiète de la situation de la maison de retraite de la ville. Selon elle, sa gestion pose problème, comme l'absence de personnels qualifiés

:Julien Lestage




Lucienne Honton passe l'alerte. Infirmière à la retraite, ex-conseillère municipale dans l'équipe de Jean-Michel David, l'actuel maire de Lacanau, elle attire aujourd'hui l'attention sur la situation jugée « préoccupante » de la maison de retraite Les Bois de Sémignan. Selon elle, le départ précipité de la directrice le 31 août dernier, et dont la gestion « a posé problème », puis l'absence de médecin coordonnateur, et le manque de personnel qualifié, fragilisent la structure. Dans ce sens, un courrier a d'ailleurs été adressé à la Ddass le 2 septembre.


Une nouvelle directrice. À la mairie, on signale qu'une nouvelle directrice prendra ses fonctions au mois d'octobre. Deux nouveaux infirmiers viennent d'être recrutés. Subsiste le problème du recrutement du médecin coordonnateur, et d'aides soignantes, dont le travail est effectué par des auxiliaires de vie. « Il est devenu difficile de trouver des soignants, et de les faire venir à Lacanau », explique un cadre à la mairie.

sud-ouest du 19 sept


Le blog : Cela est préoccupant. Il faut dire que le remplacement de directeurs est un problème dans d'autres maisons de retraite du Médoc . Le recrutement par exemple à la clinique mutualiste de Lesparre en est la preuve.
N'empèche que ce problème soulevée par Mme Honton , personne qualifiée  qui a eu une carrière et des responsabilités professionnelles importantes , aurait du faire l'objet d'une information au sein de la mairie . Le CCAS a bien comme président le maire?

Commenter cet article