Des Tasers sur tout le territoire du Médoc

Publié le par robert

GENDARMERIE. L'ensemble des brigades et communautés de brigades sont désormais équipées du Taser


Entre le fusil du tireur d'élite et le pistolet mitrailleur, le Taser photo J.Lestage
Entre le fusil du tireur d'élite et le pistolet mitrailleur, le Taser photo J.Lestage

Avant la saison estivale, et depuis un an environ, seul le Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) basé à Saint-Laurent était équipé du Taser (pistolet à impulsion électronique). Cet été, toutes les brigades et communautés de brigades du Médoc ont reçu l'arme en dotation. Au total, ce sont dix pistolets qui ont été répartis entre les brigades autonomes de Macau, Lesparre, Castelnau, et les communautés de brigades de Lacanau, Soulac, et Pauillac. Jusqu'à présent, « son utilisation a été très limitée durant les interventions », indique le commandant Jean-Guillaume Rémy, patron de la compagnie de gendarmerie du Médoc.

D'autres armes.

Depuis peu, deux nouvelles armes sont aussi venues renforcer l'équipement mis à disposition des militaires médocains. Soit, un pistolet-mitrailleur 9 mm « HKUMP ». Une arme collective pouvant être utilisée pour muscler un dispositif de contrôle. Le « Tikka », un fusil de tireur d'hélite, a été attribué au PSIG de Saint-Laurent. « Seulement pour gérer une situation de crise exceptionnelle », explique le commandant Rémy.

 

Sud-ouest du 3 oct

Publié dans La sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article