Des mains contre la douleur

Publié le par robert

CARCANS. Marion, ostéopathe, et Muriel, kinésithérapeute, partagent le même cabinet
Marion Espitallié, ostéopathe, soigne grâce à ses mains
Marion Espitallié, ostéopathe, soigne grâce à ses mains

Depuis lundi dernier, Marion Espitallié exerce son métier d'ostéopathe à Carcans. Après avoir obtenu un bac scientifique, puis une licence de management du sport, elle est aujourd'hui diplômée du collège ostéopathique Sutherland de Paris où elle a effectué six années d'études. Actuellement assistante en cours pratique au COS de Bordeaux, elle y exerce également sa profession.

Les mains comme outil.

Des mains en or pour remettre à l'endroit les corps désarticulés... Longtemps considéré comme un charlatan, l'ostéopathe bénéficie aujourd'hui de la vogue des médecines «douces» et fait de nouveaux adeptes.

Cependant, si depuis mars 2002, une loi légitime l'ostéopathie dans le paysage médical français, elle ne permet pas le remboursement des consultations par la Sécurité Sociale.

On estime que près de 8000 ostéopathes diplômés pratiquent l'ostéopathie de manière exclusive dans l'Hexagone, et que la profession continue à se développer. La plupart d'entre eux travaillent en libéral, dans leur propre cabinet.

Le champ de compétence.

Rhumatisme, problèmes de dos, mais aussi troubles ORL, problèmes dentaires, gynécologiques, urinaires, digestifs..., toutes pertes de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères entre dans le champ des compétences de l'ostéopathe. Son intervention est toujours parfaitement dosée. C'est la recherche du geste minimum indispensable et bienfaisant.

À la faveur d'un entretien et grâce à ses mains, il diagnostique et rétablit souvent les fonctions perturbées.

Marion Espitallié s'inscrit dans cette légitimité et désormais, vous pouvez la rencontrer au cabinet de kinésithérapie de Muriel Thevenin, situé face à la Poste, au 5, route de Bordeaux ou en lui téléphonant au: 0556033627.

Auteur : Pierre Vallade
sud ouest le 20 oct

Publié dans Carcans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article