Un avis favorable à Robelco, mais avec réserves

Publié le par robert



CFM D'HOURTIN. La Commission locale de l'eau donne un avis favorable au projet du promoteur Robelco

Depuis huit ans, l'ex-Centre de la marine d'Hourtin est à l'abandon photo J.L.
Depuis huit ans, l'ex-Centre de la marine d'Hourtin est à l'abandon photo J.L.

Ce n'est pas une étape déterminante dans l'aboutissement du dossier de reconversion de l'ex-Centre de formation de la marine d'Hourtin, mais le positionnement politique à son importance. La Commission locale de l'eau (CLE) (sorte de parlement du Schéma d'aménagement et de gestion des eaux des Lacs médocains) présidée par Henri Sabarot, maire de Carcans et président de la CdC des Lacs médocains (depuis les dernières élections municipales), vient de donner un avis favorable au projet Robelco, même si quelques réserves ont encore été émises sur la capacité d'accueil du port, et la dépollution du site.

Avant le démarrage de l'enquête publique, le promoteur belge, qui porte le projet de reconversion du site, attend maintenant le feu vert du ministère de l'Écologie. Lequel doit se prononcer sur la partie des autorisations liée à la réglementation sur les sites classés.

Durant cette réunion de la CLE, la Sepanso et Vive la Forêt, qui siègent dans cette commission, ont toutefois émis un avis défavorable au projet Robelco.

Publié dans hourtin

Commenter cet article

Facon Michel 28/11/2009 11:29


A ma connaissance il vaut mieux un site rénové qu'une friche qui se dégrade de plus en plus et dont on ne connait la composition exacte, certains éléments contenus dans le béton utilisé pour la
construction originelle du site pourraient polluer les eaux du lac (des mesures ont-elles été faites de façon précise?).
Pour le port, si 330 anneaux semblent beaucoup, il faut noter que 180 sont déjà destinés au bateaux en mouillage à Pyquerot et où nombre de plaisanciers se plaignent car ils ne peuvent plus les
bouger, algues invasives et dragage qui a créé des bancs de sable.
Bien sûr, il serait peut-être possible de faire encore mieux mais à quel prix (déjà là près de 200M€ seront engagés) et sommes-nous convaincus que cette friche vaudra mieux qu'un projet
d'aménagement!
Michel Facon


VIVE LA FORET 21/10/2008 16:54

Lors de cette réunion, la présidente de VLF a expliqué son vote :Elle a rappelé, alors que le président  de la CLE avait demandé que seul soit traité le port, tandis que le sous préfet demandait au contraire qu'on ne dissocit pas la réhabilitation du CFM et le port, que VIVE LA FORET ne s'était à aucun moment  positionnée contre le projet "terre" ; bien au contraire, elle a participé à plusieurs réunions aec les archites, porteurs du projets, etc..., réunions initiées par l'ancien maire d'Hourtin, où elle a été entendue et a obtenu des modifications en faveur du respect de la loi littoral. En revanche, comme l'avait toujours été le président de la CLE, VIVE LA FORET s'est toujours opposée à la création du port. Dans le cadre de cette réunion de la CLE (commission locale de l'eau) VLF a voté contre compte tenu des nombreuses incompatibilités avec les prescriptions du SAGE, sans parler des textes de loi bafoués, estimant que l'on vidait le SAGE approuvé par le Préfet, de sa substance et de son utilité. Elle a déclaré que c'était un désaveu choquant du travail remarquable fait par les différents acteurs qui ont érigé ledit SAGE.