L'explosion urbanistique des bourgs redoutée

Publié le par robert

VIVE LA FORÊT. L'association de défense de l'environnement réagit au projet de Scot des Lacs médocains

Dominique Gisson, présidente de l'association Vive la Forêt PHOTO CéDRIC GRèZES
Dominique Gisson, présidente de l'association Vive la Forêt PHOTO CéDRIC GRèZES

Vive la forêt, association agréée pour la protection de l'environnement, regrette de ne pas avoir pu participer aux travaux du Scot des Lacs médocains comme la loi le permet aux associations. Vendredi dernier, en réunion publique, la CdC des Lacs médocains a présenté le Document d'orientations générales (DOG) de son Scot (notre édition du mercredi 22 octobre). Aujourd'hui, Dominique Gisson, présidente de Vive la forêt, réagit au contenu de ce DOG.

Extraits du communiqué de VLF.

« Une importante extension des bourgs de Lacanau, Carcans et Hourtin est envisagée. Si VLF a toujours été favorable à la revitalisation des bourgs, elle craint, dans sa première approche du DOG, que l'on assiste plutôt à une explosion de ces bourgs ! VLF s'étonne par exemple que sur Lacanau, on envisage l'urbanisation à l'intérieur du futur contournement. Pourquoi, s'interroge-t-elle, avoir reclassé en 2007, à Lacanau-bourg, zone à caractère d'habitat individuel qui constitue l'extension naturelle du bourg, en zone destinée à accueillir une grande surface commerciale ? »

« Certes, le Scot évoque nombre de textes de protections applicables aux communes des lacs médocains. On ne peut que s'en réjouir. Mais lorsqu'on regarde de plus près les documents graphiques, on constate que les projets ne prennent pas toujours en compte les lois citées comme incontournables... Ces supports graphiques exposent des grands principes d'aménagement qui doivent trouver leur prolongement dans les documents d'urbanisme locaux », nous dit-on...

« De gros ronds figurent des urbanisations sur des sites particulièrement sensibles ; le président de la CdC disait lors de la dernière réunion à Hourtin de ne pas nous inquiéter de ces ''grosses patates'' car elles n'étaient pas à l'échelle. » On aimerait qu'elles y soient !

Les élus de la CdC ont souhaité « passer un pacte avec la nature ». Quelle jolie phrase : un pacte est une convention de caractère solennel entre deux ou plusieurs parties. Comment la nature peut-elle passer un pacte ?

sud-ouest le 24 oct

Publié dans Vive La Forêt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

VLF 26/10/2008 19:01

VLF 26/10/2008 19:19


COMMUNIQUE DE VLF
Lors de la réunion de la CDC du 24/10/08 à Hourtin, le président s'en est pris à VLF au travers de l'article paru le matin dans Sud-Ouest  et dans lequel la présidente de VLF est interrogée
sur sa première impression du SCOT des lacs médocains.
Le président de la CDC, aprés annonce du retrait du SCOT de l'ordre du jour, et soutenu par le maire de Lacanau a affirmé qu'elle ou des représentants de VLF , avait assisté à toutes les réunions
de "concertation" feuilles de présence à l'appui!
VLF rappelle pour la èniene fois (et en avait informé M.Sabarot avant qu'il ne soit le nouveau président de la CDC) qu'à titre d'association agréée pour la protection de l'environnement, elle
avait, dès la mise en route du SCOT, demandé à être associée aux travaux d'élaboration du dit schéma, conformément au Code de l'Urbanisme, et que, comme l'impose ce dernier dans le cadre d'une
demande, l'ancien président de la CDC avait envoyé une réponse positive , mais qu'elle n'avait jamais été associée auxdits travaux.
Les diverses réunions auxquelles VLF a pu assister, étaient:
- soit des réunions publiques dont elle a eu connaissance par la presse comme tout un chacun
- soit des réunions de présentation du travail du cabinet, destinées à toutes associations locales, quelles qu'elles soient, mais en aucun cas des
réunions de travail associant VLF aux travaux du SCOT, à titre d'association agréée pour la protection de l'environnement
.














canaulais 26/10/2008 09:43

Le premier document du Scot (premier cabinet intervenant qui a du coûter cher, mais on en fait quand même un second...), prévoyait une urbanisation derrière la résidence de vacances PTT à Lacanau ville en remontant vers la route du Porge.A l'époque, nos élus se ventaient peu de ce projet, et il était très rapidement présenté, voire caché. Où en est maintenant la volonté de la commune ? Est-ce qu'on verra des lotissements dans cette partie de Lacanau encore préservée des promoteurs ?