Des projets fonciers

Publié le par robert

SAINTE-HÉLÈNE. L'ouverture d'un quatrième centre de loisirs sans hébergement à l'étude

C'est la commune de Sainte-Hélène, qui accueillait le dernier conseil communautaire. L'ordre du jour, relativement réduit, a traité de points importants pour la petite enfance et pour des projets fonciers des communes

Les centres de loisirs sans hébergement, implantés sur les communes d'Avensan, de Castelnau et du Porge, ne pouvant plus satisfaire à la demande croissante des parents, d'accueillir les enfants les mercredis et pour les vacances scolaires, les responsables de la petite enfance de la CdC ont étudié l'ouverture d'un quatrième centre de loisirs sans hébergement sur la commune de Sainte-Hélène.

Il faut préciser que cette commune, afin de ne pas surcharger le centre de Castelnau, envoyait les enfants pour partie au Porge et à Castelnau. La CAF ayant donné le feu vert, (et les subventions), ce centre, de quatre-vingts places, va donc voir le jour le mercredi suivant la rentrée des vacances de la Toussaint. Le fonctionnement de ce quatrième centre n'altérera pas celui des trois autres.

Le président de la CdC a donc signé un avenant au contrat petite enfance, avec la MSA et la CAF, et négocié avec les Francas, pour délégation de service public dans le cadre des activités périscolaires. Cependant, devant la montée des demandes, la CdC n'exclue pas de réfléchir aux conditions des critères d'admissions à ces centres. Pour les vacances de Noël, le centre d'Avensan, sera ouvert.

Accord de principe.

Côté logement et cadre de vie, devant la proposition du Conseil général de créer un établissement public foncier local (EPF), la CdC donne son accord de principe. Cet établissement aura pour compétence, d'assurer le portage foncier nécessaire aux besoins des collectivités locales, pour leur permettre d'intervenir dans des domaines tels qu'habitat, habitat social, activités économiques et équipements publics. Tout ceci pour permettre la maîtrise foncière nécessaire à la réalisation de projets à courts termes, entre trois et cinq ans. Des terrains pourront être ainsi achetés bien en amont des réalisations, pour également maîtriser les prix du foncier, qui sont souvent un obstacle, à la réalisation de projets communaux.

Autre sujet, le plan de financement de la restructuration du quai de transfert et l'agrandissement de la déchetterie de Castelnau. Le coût total s'élève à 1075163d'euros. Il reste à la CdC, après avoir reçu les aides, un montant de 700206euros à trouver. Un emprunt de 600000euros sera fait, le reste étant financé par des fonds propres.

Auteur : Bernard Duporge
sud ouest du 27 oct

Publié dans Ste Hélène

Commenter cet article