Balade des cinq sens

Publié le par robert

CARCANS. Développer les sens de l'enfant sera
l'objectif premier de cette sortie en forêt, jeudi 30 octobre


Sentir et aimer les parfums naturels PHOTO P. V.
Sentir et aimer les parfums naturels PHOTO P. V.

La balade des cinq sens est destinée aux enfants de 5 à 10 ans et elle se déroulera dans la forêt jeudi 30 octobre, de 10 heures à 12 heures. Elle a pour objectif de mettre en éveil chez l'enfant, de façon ludique et par des expériences : le toucher, le goût, l'odorat, la vue et le son.

Le toucher.

Pour ce qui concerne le toucher, des boîtes ont été spécialement confectionnées pour y introduire diverses matières non visibles de l'extérieur. L'objectif étant pour chaque enfant, d'en découvrir le contenu et d'en établir une synthèse collégiale.

Le goût.

Pour reconnaître une matière consommable, ce n'est pas toujours chose facile. Afin de développer ce sens, les enfants devront goûter de l'eau salée, de l'eau sucrée et de l'eau plate les yeux fermés et décrire le goût de chacunes d'elles.

L'odorat.

Il est souvent déterminant dans l'appréciation des mets ou des parfums. Là aussi, chaque enfant devra se confronter à divers mélanges de plantes ou fleurs et déterminer les différents parfums qui s'en dégageront.

La vue.

Elle n'est pas la moindre chez chacune et chacun d'entre nous. Observer un objet, la nature, une fleur... dépend du regard que l'on y accorde. S'asseoir dans un même lieu pour dessiner le même sujet ou paysage, permettra d'observer les différences d'appréciations que la vision nous accorde.

Le son.

Enfin, les enfants seront sensibilisés sur les sons émis par leurs pas selon la nature du sol (mousse, cailloux, bois, etc.) ainsi que par ceux venant de la forêt (animaux, vent, etc.). Chacune et chacun d'entre eux devront s'exprimer et définir leur propre perception de ces bruits.

Cette activité est adaptable à tout âge de l'enfance.

3 Tarifs : 5 euros pour les enfants de 5 à 10 ans.

Auteur : Pierre Vallade
sud ouest le 27 oct

Publié dans Carcans

Commenter cet article