Hélène Boulet Présidente de l'association Aspect à Lacanau

Publié le par robert


1Êtes-vous satisfaite de voir enfin les travaux de rénovation de la villa Plaisance commencer ?

Oui bien sûr, c'est évident, cela faisait quand même six ans qu'on attendait ce moment. Nous avions été reçus par la municipalité avant le début des travaux et nous avions été mis au courant des attributions des appels d'offres. Nous avons vu les plans et tout semblerait en cohérence. C'est ce qu'en pense aussi Olivier Lescorce, historien du patrimoine, avec qui nous travaillons au sein de l'association. Nous suivrons les travaux de près et resterons vigilants.

2Que pensez-vous de la future destination de la villa, qui hébergera la mairie annexe ?

Cela reste à la municipalité de décider ce qu'elle veut faire de la villa. Mais vu que la salle du rez-de-chaussée n'est pas très grande, il faudra qu'elle reste sobre pour que l'on n'y voie pas uniquement des bureaux ou des dos d'ordinateur. C'est une pièce qui est chère aux Canaulais, beaucoup y ont fêté leur mariage ou leur communion. Il nous paraît intéressant que cette salle ait une destination correspondant à sa splendeur, comme une salle des mariages, une salle de réception ou de remise de prix par exemple.

3 Après l'achèvement des travaux de Plaisance, est-ce que l'association aura-t-elle encore raison d'être ?

L'objet de l'association concerne la villa Plaisance et l'Hôtel de l'Étoile d'argent, donc il ne semble pas encore d'actualité de se poser la question de la pérennité de l'association. Il y a d'abord la vente de l'hôtel à Alma France et les problèmes de métrage à régler. Notre regret en ce qui concerne l'hôtel, c'est la démolition des annexes, qu'on aurait pu garder. Mais il devrait par contre retrouver sa façade à l'ancienne, après enlèvement des étages hideux des années cinquante. Le travail n'est donc pas terminé.

Publié dans le patrimoine

Commenter cet article