Sous le signe de la santé

Publié le par robert

Ce cadre accueillera la résidence intergénérationnelle. (PHOTO P.V)
Ce cadre accueillera la résidence intergénérationnelle. (PHOTO P.V)

Lors de la réunion du Conseil municipal du 5 décembre dernier, l'assemblée s'est prononcée favorablement à l'unanimité sur l'ensemble des délibérations inscrites à l'ordre du jour. Toutefois, ce conseil était placé sous le signe de la santé et du social avec en particulier l'adhésion de la commune au Plan national de nutrition santé (PNNS) et la réalisation prochaine de la résidence intergénérationnelle.

Facteur de protection

Concernant le PNNS, dans son exposé, Jean-François Dartigues, souligne que « la France a été un des premiers pays européens à se doter d'un plan de santé public, et que partant du constat que l'espérance de vie augmente, le rôle joué par la nutrition comme facteur de protection ou de risques de pathologies les plus répandues en France est de mieux en mieux compris, qu'il s'agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires, de l'obésité, de l'ostéoporose ou du diabète.

Même si, ajoute-t-il, la nutrition n'est pas le seul déterminant de ces pathologies ». Selon le professeur « depuis trois ans, grâce au PNNS, l'obésité chez l'enfant a sensiblement diminué dans notre pays ».

Mise en oeuvre

Avec cette adhésion, Carcans rejoint les grandes villes, et se classe deuxième commune rurale de la Gironde à adopter la charte du PNNS. Alors reste maintenant à concrétiser l'action. Pour le professeur Dartigues « ce programme doit se développer en concertation avec les structures médicales locales et les services communaux en charge de la nutrition des enfants ou des personnes âgées ».

Désormais, l'objectif est d'obtenir le label, ce qui permettrait d'après le professeur « de disposer d'un certain nombre d'outils (moniteurs, subventions...) pour favoriser le développement de cette politique de santé nutritionnelle.

Personnes âgées

Le deuxième grand sujet du jour concernait la résidence intergénérationnelle. Henri Sabarot a confirmé à l'assemblée que « le projet élaboré en partenariat avec la société d'HLM Logevie, prend forme ». Ce sont donc 15 logements (six de type 2, quatre de type 3 et cinq de type 4 qui seront construits. Sur ces 15 logements, 13 correspondent à la catégorie Prêt locatif à usage social (Plus), et deux à la catégorie Prêt locatif aidé d'intégration (Plai ) destinés à des personnes cumulant des ressources faibles et des difficultés sociales, pouvant nécessiter un accompagnement spécifique. Si tout va bien la construction est susceptible de commencer courant 2009 pour une livraison envisagée fin 2010 début 2011. Quant au nom de cette résidence, il est encore inconnu, mais devrait bientôt être dévoilé.

Auteur : Pierre Vallade

Publié dans Carcans

Commenter cet article