Le nautisme se porte bien

Publié le par robert

Les lauréats de la section voile ont reçu leurs trophées des mains du président Serge Reigniez (à gauche). (PHOTO R. B.)
Les lauréats de la section voile ont reçu leurs trophées des mains du président Serge Reigniez (à gauche). (PHOTO R. B.)

Fort de ses 445 membres, le Cercle nautique Hourtin Médoc est incontestablement un acteur majeur de la vie locale par l'activité qu'il développe tout au long de l'année et les recettes qu'il génère auprès de la commune. « Équivalentes à dix points d'impositions locales » précisa même le maire Christophe Birot pour en situer l'importance.

D'ailleurs, l'assemblée générale du CNHM fait toujours recette. Une centaine d'adhérents, voileux et pêcheurs, se sont ainsi retrouvés pour la réunion, dimanche, salle du cinéma Lou Hapchot, et même un peu plus ensuite, salle municipale, pour la « choucroute dansante » préparée par la Table des Épicuriens.

Après le compte rendu de l'AG 2007 présenté par le secrétaire Roger Chabas et adopté à l'unanimité, le président Serge Reigniez dressa le bilan moral de l'année, rappelant notamment les principaux temps forts des activités du club, l'étroite collaboration développée avec le CVHM, la forte implication dans la surveillance du lac et la maintenance du port avant de remercier vivement au passage la municipalité ainsi que les nombreux bénévoles du Cercle pour leur aide précieuse.

Le trésorier Alain Cuisinier présenta quant à lui un bilan financier légèrement excédentaire qui lui permit de proposer de maintenir la cotisation à 40 euros, tarif inchangé depuis 10 ans, sous les bravos approbateurs de l'assistance.

Une longue liste d'attente

Roger Chabas dressa ensuite un état précis de l'occupation du port, riche de 471 emplacements dont 455 occupés à ce jour (273 bateaux à moteur et 182 voiliers) et 157 demandes sur liste d'attente. Il rappela à cet effet les règles d'usage à respecter, notamment pour une gestion optimale des places disponibles en période d'été. Les tarifs des emplacements subissent quant à eux une augmentation d'environ 2 %, se situant entre 261 euros pour un bateau de moins de 4,50 m et 833 euros pour un plus de 7,50 m.

Le président Reigniez insista aussi tout particulièrement sur l'obligation faite aux « solitaires » de revêtir le gilet de sauvetage réglementaire avant la sortie du port et rappela que la norme européenne sur les moteurs 2 temps s'appliquerait en 2012.

Après les interventions de Michel Dulong, Alain Cuisinier et Serge Reigniez, responsables respectivement des sections voile, sécurité et pêche, les élections du Comité de direction virent à l'unanimité les réélections de Gilbert Bercuing, Patrick Grellety, Françoise Scolan et l'arrivée des nouveaux membres Jean-Paul Hemberger et Marc Vengud.

Le port de Contaut

Avant que le problème de la « sécurisation » du port ne soit largement débattu (portail anti-intrusion, vidéo surveillance, vigiles....) et finalement mis à l'étude par la municipalité, le maire Christophe Birot se félicita, à l'instar de ses prédécesseurs, des excellentes relations entretenues avec le CNHM, un « vieux mariage » qui date de 1964 et où « chaque parti y trouve son compte ». Une situation qu'il compte pérenniser tout en s'engageant à faire respecter les « futures » conditions de navigation sur le lac. Allusion à peine voilée au projet de Port Medulli, « qui continue à avancer », avec notamment la limitation du nombre de bateaux à moteur et éventuellement une harmonisation des tarifications, souhaitée par le sous-préfet.

Le maire s'est engagé par ailleurs à faire effectuer un toilettage extérieur et divers aménagements intérieurs du club-house et a exprimé sa volonté de renforcer la capacité d'intervention de la police sur le lac.

Auteur : Robert Boivinet

Publié dans hourtin

Commenter cet article