Le Porge s'outille pour assurer son développement

Publié le par robert

TRAVAUX. Pour faire face à l'urbanisation, la capacité de traitement de la station d'épuration passe du simple au double
C'est la société SOGEA qui a assuré les travaux. (photo J. L.)
C'est la société SOGEA qui a assuré les travaux. (photo J. L.)

Le chantier vient de se terminer. Et pour cette petite commune forestière située dans le sud Médoc, il a son importance. La capacité de traitement de la station d'épuration locale est passée du simple au double.

Dans le détail. « De 3000 à 6000 équivalent-habitants » précise Jésus Veiga, le maire. Cette « extension » de l'équipement existant, mais aussi « sa mise en conformité avec les nouvelles normes européennes » va permettre au village de poursuivre son développement urbanistique, et au passage de mieux gérer la période de la saison estivale, grosse consommatrice d'eau. Les travaux, 700 000 euros au total, ont été subventionnés pour un montant de 266 000 euros par le Conseil général. L'agence Adour Garonne (État) a versé 250 000 euros.

La municipalité a financé le reste de l'ouvrage par un emprunt de 200 000 euros. Vendredi dernier, à l'occasion de l'inauguration de cette fin de chantier, la députée PS du Médoc, et le sous-préfet de Lesparre, ont répondu à l'invitation de la mairie.

Un paysage dégagé

Sur cette même commune, Électricité réseau distribution de France vient de réaliser la mise en souterrain de 6 300 mètres de ligne aérienne moyenne tension (15 000 volts).

C'est entre le poste de transformation de Gleyse Vieille (route de la plage) et le bourg, puis jusqu'à la limite de Lacanau, que l'enfouissement des lignes a été traité. Une deuxième phase de travaux est en cours (Le Porge bourg, quartier de Lauros, route Lège-Cap-Ferret). Le chantier, un coût de 430 000 euros entièrement pris en charge par le gestionnaire des réseaux de distribution d'électricité, a pour but de prévenir les dégâts occasionnés par les accidents climatiques. Un enseignement de la tempête de 1999.

Auteur : J. L

Publié dans Le Porge

Commenter cet article