L'Aquitaine s'est retrouvée à la Ruade

Publié le par robert

SAINTE-HÉLÈNE.

 

Les confréries et le livre. (photo B.D.)
Les confréries et le livre. (photo B.D.)

Six confréries du Médoc, invitées par la Confrérie de la Frottée à l'ail, ont reçu les ambassadeurs des Chevaliers d'Aquitania, venus à l'occasion de la sortie d'un magnifique livre, consacré aux confréries d'Aquitaine. Ce livre est sorti à Paris la semaine dernière, à la Maison de l'Aquitaine. Cet ouvrage, imaginé et réalisé par David Olaizola, le célèbre chanteur basque, avec des textes du journaliste Jean-Pierre Aren, et des photos de Sébastien Zambon.

Édité chez Terres et Voix, cet ouvrage ouvre l'appétit des gourmets grâce à une promenade au fil des confréries, qui représentent le terroir, véritable creuset des traditions et des recettes qui font encore la renommée de nos provinces et du bien-manger.

Les confréries étant gardiennes de ces traditions, il fallait un livre les honorant ; c'est chose faite.

Livre à déguster

Ce livre est accompagné d'un DVD où David Olaizola nous fait retrouver ou découvrir, avec sa voix superbe, les chansons à boire chantées à la fin des repas d'autrefois. Un vrai bonheur.

Il est écrit en quatrième de couverture cette magnifique phrase : « Allons, passons à table. Si habituellement on dévore un livre, celui-ci se déguste comme un foie gras, une palombe, des cèpes, des ris de veau, d'agneau parfumé au piment d'Espelette, des huîtres, etc. »

Pour recevoir ces ouvrages, le Cèpe de la pointe du Médoc, le Grenier médocain, l'Ordre médulien, l'Agneau de Pauillac, les Bidaoùs et Chanterelles, la Ganéa d'Andernos, se sont donc retrouvés avec la Confrérie de la Frottée à l'ail au courtioù de la Ruade, autour d'un repas, tradition oblige, où il y avait huîtres, grenier médocain, cochonailles et chansons basques. Un régal...

Auteur : Bernard Duporge

Publié dans Ste Hélène

Commenter cet article