Des collecteurs pour les textiles usagers

Publié le par robert

SMICOTOM. Dans les conteneurs de Relais Gironde, les textiles sont collectés et recyclés
Fermer les sacs, et ne pas déposer les vêtements en vrac. (ph oto J. L.)
Fermer les sacs, et ne pas déposer les vêtements en vrac. (ph oto J. L.)

Une grosse boîte toute blanche avec sa trappe. Non, ce n'est pas une caméra cachée qui vous promet « Surprise sur prise », mais le Syndicat mixte de collecte et de traitement des ordures ménagères (Smicotom) qui vous propose un nouveau service.

Ces conteneurs, qui ont été disposés dans des quartiers de plusieurs communes du Médoc, servent à la collecte des textiles usagers. Les riverains peuvent y déposer des vêtements, des chaussures, et du linge de maison.

Un partenariat

C'est avec la société Relais Gironde, entreprise de réinsertion, que le Smicotom s'est associé pour assurer la logistique de cette collecte.

Après avoir été trié, le textile peut avoir différentes destinations. Selon son état et l'usage qui peut en être fait, il est aiguillé vers la friperie en France, ou la distribution de vêtements en Afrique. Pour le reste, vêtements, linges seront recyclés en isolant thermique et acoustique pour le bâtiment.

Les emplacements

Actuellement, on peut trouver ces collecteurs de textiles usagers sur sept communes du Médoc. À Soulac (rue Jean-Goudineau, en face du supermarché) ; Pauillac (quai Paul-Doumer, en face opticien) ; Saint-Laurent--du-Médoc (place du 8-Mai-1945) ; Vendays-Montalivet (parking de la salle des fêtes) ; Hourtin (parking du cinéma, lieu dit Contaut) ; Carcans (rue du Mayne-Pauvre) ; Lacanau (avenue de la Libération, face PMU).

Le Smicotom est composé de quatre Communauté de communes : Lacs Médocains, Coeur Médoc, Centre Médoc, Pointe Médoc.

Auteur : Julien Lestage

Commenter cet article