Les Cahiers médulliens dévoilent aux lecteurs le Médoc du XVIIIe siècle

Publié le par robert

ÉTUDE. Marie-Christine Honga fait découvrir l'ambiance qui régnait en Médoc de 1793 à 1794


Le premier chapitre de ce numéro 50, édité juste avant les fêtes de fin d'année, s'ouvre sur une étude extrêmement documentée relative à un homme d'église, Joseph Mourre, curé de Lacanau sous la Révolution.

Marie-Christine Honga, auteur de ce document, fait découvrir au lecteur l'ambiance qui régnait en Médoc de 1793 à 1794 (époque de la Terreur) à l'occasion du procès de l'ecclésiastique, intenté pour le motif suivant « s'être absenté de sa commune sans en avoir averti les autorités ».

Ce numéro permet aussi de découvrir par ailleurs la présentation commentée et illustrée de 19 églises du canton de Castelnau.

Le château Beaumont

Dans ce 50e numéro, le lecteur est invité à faire connaissance avec l'histoire de châteaux implantés sur la commune de Cussac (1867-1868). Parmi les sept présentés, figure le château Beaumont qui a fait récemment l'actualité (« Sud Ouest » du 24 décembre), pour son homonymie avec un autre château Beaumont, de Gauriac (côtes de Bourg).

Enfin, le sommaire affiche d'autres chapitres comme cette intéressante étude sur « le verrou » de l'estuaire, constitué par le triptyque : citadelle de Blaye, fort Pâté, fort Médoc.

En vente dans les Maisons de la presse du Médoc au prix de 8,50 ?.

Auteur : René Piquemal

Publié dans La culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article