La crèche a enfin ouvert ses portes

Publié le par robert

HOURTIN.

 

37 enfants sont déjà inscrits aux Petits Mousses. (photo r. b.)
37 enfants sont déjà inscrits aux Petits Mousses. (photo r. b.)

Le lundi 5 janvier est à marquer d'une pierre blanche pour nombre de jeunes parents hourtinais. Longtemps espéré, depuis trois ans, en fait, que l'ancienne municipalité a lancé le projet, le centre multi-accueil, la « crèche », a enfin ouvert ses portes.

C'est donc dans un bâtiment flambant neuf, situé aux confins des écoles et du centre de loisirs, équipé des installations et des mobiliers les plus modernes, que Françoise Thibaudat, la directrice, Laetitia Noguès, son adjointe et leurs quatre auxiliaires de puériculture, ont pris en main la quinzaine (nombre actuellement agréé) de jeunes bambins qui ont effectué leur première rentrée. Des tout-petits, âgés de 3 mois et demi à 3 ans, qui seront d'ailleurs d'ici un mois ou deux une vingtaine, l'effectif maximum.

S'adapter à la demande

À ce sujet, Françoise Thibaudat relève que son établissement fonctionne davantage pour l'heure comme une halte-garderie que comme une crèche. 15 enfants sont présents, mais déjà 37 inscrits sont appelés à fréquenter, Les Petits Mousses, le nom du centre, selon un régime à la carte. Pour cette ex-directrice de centre spécialisé, qui a passé trente-quatre ans en région parisienne, le régime halte-garderie semble aussi bien répondre aux besoins des jeunes mamans dont la situation professionnelle était assez aléatoire.

Malgré une certaine complexité à gérer à la fois les demandes des parents, les possibilités d'accueil et les services des personnels de l'équipe, Françoise Thibaudat est visiblement ravie de sa nouvelle affectation, un travail passionnant pour elle, et qui peut également s'appuyer sur l'assistance d'un médecin référent, le docteur Sylvie Cararo.

Avec enfin un projet qui lui tient visiblement à coeur, celui de créer et de développer, avec le service social de la mairie, un véritable dispositif d'aide à la fonction parentale, dès que Les Petits Mousses auront atteint leur régime de croisière.

Auteur : Robert Boivinet

Publié dans hourtin

Commenter cet article