SAINTE-HÉLÈNE. Une alerte centralisée

Publié le par robert

Les nouveaux et les promus ont fêté la Sainte-Barbe. (PHOTO B. D.)
Les nouveaux et les promus ont fêté la Sainte-Barbe. (PHOTO B. D.)

Les sapeurs-pompiers de la commune ont fêté leur sainte patronne, samedi 17 janvier. Cette fête a été endeuillée par le décès de Claude Darriet, survenu quelques jours auparavant. Après la messe, dite par le père Yareck Kucharsky, et un dépôt de gerbe au monument aux morts, les sapeurs-pompiers et les autorités, précédés des porte-drapeaux, se sont dirigés vers la salle des fêtes. Après un instant de recueillement à la mémoire de Claude Darriet, le major Capdevielle, chef de centre, fit le bilan de l'année écoulée. Le centre de secours de la commune a bénéficié cette année, d'une nouvelle ambulance plus fonctionnelle.

205 sorties

En ce qui concerne les sorties, commune et hors commune, elles ont été au nombre de 205, soit deux de moins qu'en 2007. Elles se décomptent comme suit : 35 incendies, dont 22 feux de forêts, 49 accidents de la circulation, 108 secours à personnes, et 13 sorties diverses. Les effectifs du centre de secours de la commune, sont de 35 sapeurs-pompiers. Il y a eu sept engagements suite à la campagne de recrutement, et une mutation.

Côté changement de grade, le caporal Sébastien Le Chapelin passe caporal-chef, et Stéphane Cazeaux reçoit la médaille d'argent pour vingt ans de service. À noter la réussite du sapeur Nathalie Boidin à son examen de chef d'équipe, mais qui n'a pas l'ancienneté requise pour passer au grade de caporal.

Après le bilan, le major passa la parole au capitaine Billault représentant le directeur du SDIS. Le capitaine précisa que l'année 2008 a été une année exceptionnelle, en Gironde, avec plus de 84 000 opérations, soit 6 % de plus qu'en 2007, avec une grosse augmentation de secours à personnes. En 2008 toute la cartographie du département a été réalisée. Mais le plus important en 2008, dit-il c'est la finalisation de la centralisation de l'alerte sur Bordeaux. Ce dispositif performant permet de gérer heure par heure la totalité des moyens humains disponibles instantanément.

Mobilisation

« Sur le Médoc, on est capable, à tous moments de mobiliser plus de 100 personnes. » Côté finances, le capitaine Billault précisa qu'en 2009, les budgets ne seraient pas ce à quoi le commandement s'attendait, « restriction oblige ». De ce fait, les volontaires souhaitant s'engager chez les professionnels, même s'ils ont réussi leur concours, ne seront pas admis, et les investissements immobiliers seront freinés.

Côté sécurité, les pylônes d'Hourtin, de Lesparre et de Vendays, vont entrer en service. Pour les locaux, Lacanau et Le Porge, sont inscrits et prévus en 2009. Pierre Dubourg, représentant le maire, dit avoir apprécié le fait que les incendies, n'ont pas été la principale activité des pompiers. « Ce résultat est dû au temps, certes, mais aussi à la protection faite en amont par tous les propriétaires forestiers. Ils doivent continuer dans ce sens-là. » Pascale Got, députée, salua la mémoire de Claude Darriet, dévoué à ce corps des sapeurs-pompiers. « Je constate chez les pompiers un état d'esprit fort, engagé, volontaire, sans compter le temps, et la population est rassurée, parce qu'elle sait que vous êtes toujours présents, vous donnez donc une très bonne image de votre action. »

Le sous-préfet, Olivier Delcayroux, tout d'abord, s'associa au deuil récent des pompiers. Ensuite il dressa un bilan des interventions en Médoc, plus de 6 000, dont beaucoup d'assistance à personne. « Je viens vous apporter un témoignage, celui de la reconnaissance et des remerciements du représentant de l'État. Je vous remercie pour votre rapidité, votre efficacité, reconnue par l'ensemble de la population. »

Un repas amical, organisé par Olivier Gravey, président de l'Amicale des sapeurs-pompiers, clôtura cette soirée.

Auteur : Bernard Duporge

Publié dans Ste Hélène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article