SAINTE-HÉLÈNE. Martha et son chien Ténor à la rencontre des élèves

Publié le par robert

Le couple Vergnac, Martha et les enfants de la classe entourent Ténor, chien guide d'aveugle. (photo b. d.)
Le couple Vergnac, Martha et les enfants de la classe entourent Ténor, chien guide d'aveugle. (photo b. d.)

Martha est aveugle et vit à Barcelone. Il y a cinq ans, ici, dans cette classe de Sainte-Hélène, elle recevait le chien guide Ténor. Martha et ce labrador, élevé chez le couple Vergnac, puis dressé au centre Aliénor de Mérignac, sont revenus visiter les mêmes élèves. En arrivant chez ceux qui l'ont élevé pendant quatorze mois, Ténor leur a fait une vraie fête, reconnaissant, sans aucun doute, les lieux.

Quant à Martha, depuis cette époque, sa vie a été complètement transformée. En plein centre de Barcelone, dans le métro, les bus, les grands magasins, elle vit comme quelqu'un de normal : « J'ai eu la chance de voir pendant de très longues années, alors je vois encore avec ma mémoire, et Ténor, dans la rue, voit pour moi. »

Pour les escaliers roulants, par exemple, à la demande de sa maîtresse, il ne se trompe jamais, et fait la différence entre celui qui monte et celui qui descend. Il sait trouver la porte d'entrée d'un magasin avec baies vitrées.

Fascinés par le récit

À l'écoute de Martha, les enfants sont fascinés. Ils ont préparé des questions. De tous ordres : Pourquoi êtes-vous aveugle ? Combien coûte un chien guide ? Comment faites-vous pour manger, pour couper la viande, pour faire le ménage ?

Très gentiment, Martha, qui passe désormais son temps à rencontrer, en France et en Espagne, élèves et étudiants pour les sensibiliser à ce besoin vital de dresser des chiens pour le confort des aveugles (terme toujours employé en Espagne), répond à ces mille questions. Les enseignants apprécient ce qu'elle dit, lorsqu'elle affirme : « Ténor, quand il travaille, est très sérieux. Par contre, lorsqu'il joue, il est fou. Mais dès qu'on lui en donne l'ordre, il recommence à être attentif. » Si les enfants pouvaient prendre modèle sur lui doivent se dire les professeurs...

Vedette de l'après-midi

Pour en faire la démonstration, Martha enlève au chien son harnais. Aussitôt, il gambade, saute au beau milieu des enfants et part à la recherche de caresses, au milieu de leurs cris de joie.

Cette rencontre a vraiment intéressé les enfants et l'heure est passée très vite. Mme Vergnac, elle aussi, a été interrogée par les élèves. Mais, sans conteste, la vedette de l'après-midi était Ténor, chien guide d'aveugle.

Auteur : Bernard Duporge

Publié dans Ste Hélène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article