HOURTIN. 100 ans et toujours en pleine forme

Publié le par robert


Claude et Pierre Truch entourent affectueusement Mamie Jeanne. (photo R.B.)
Claude et Pierre Truch entourent affectueusement Mamie Jeanne. (photo R.B.)

« On n'a pas tous les jours 100 ans ! », pourrait sûrement chanter Jeanne Suzzarini, coquette, menue et encore alerte centenaire, née à Bordeaux le 12 février 1909, et désormais retirée à Liard avec son fils Claude Truch, 76 ans, retraité du journal « Sud Ouest ».

Samedi, Jeanne Suzzarini, née Montoroy, a même fait le déplacement de Libourne où toute sa petite famille, et notamment ses 4 petits-enfants, 7 arrière-petits-enfants et un arrière-arrière-petit-enfant, l'attendaient pour fêter dignement l'événement !

Si vous demandez à Jeanne le secret de sa longévité, elle vous répondra en chantonnant : « Le travail, c'est la santé. » Et effectivement, Jeanne sait de quoi elle parle puisqu'elle a commencé à travailler comme corsetière orthopédiste à l'âge de 14 ans et qu'elle ne s'est arrêtée qu'à 75 ans, âge auquel elle a vendu son magasin de la rue du Grand-Maurian, à Bordeaux, après soixante et un ans de vie active.

Mais - et c'est peut-être la raison pour laquelle elle a aussi gardé une mémoire étonnante - Jeanne avoue « aimer la bonne chère, mais avoir toujours fait preuve de sobriété », tout en s'accordant exceptionnellement un petit verre d'apéritif pour fêter son anniversaire.

Auteur : Robert Boivinet

Publié dans hourtin

Commenter cet article