Le budget du Pays Médoc adopté sans opposition

Publié le par robert

POLITIQUE. Il n'y aura pas de lissage sur deux ans de l'augmentation de la cotisation des CdC au Pays Médoc
Avant le vote du budget, Claude Ganelon de la CdC Médoc Estuaire revient sur la proposition d'un lissage sur deux ans de l'augmentation de cotisation. Elle ne sera pas retenue. (Photo J. L.)
Avant le vote du budget, Claude Ganelon de la CdC Médoc Estuaire revient sur la proposition d'un lissage sur deux ans de l'augmentation de cotisation. Elle ne sera pas retenue. (Photo J. L.)

«Comme une lettre à la poste. » À l'occasion du dernier Conseil syndical du Pays Médoc, c'est la façon dont le budget primitif du Pays est passé au vote. Le résultat : 28 pour, trois contre.

Le vif débat d'orientation budgétaire du samedi 20 décembre ne se sera donc pas soldé par un veto, ni même symbolique. En obtenant l'augmentation de 50 % des cotisations des six communautés de communes et communes membres, Yves Lecaudey, le patron du Pays, aussi vice-président du Conseil général chargé des finances, remporte ainsi une petite victoire. Son budget est consolidé et l'ensemble des missions programmées par sa structure maintenu.

L'opposition renonce

Juste avant le vote, il n'y a que Claude Ganelon, le maire d'Arcins, qui a rappelé la proposition de la CdC Médoc Estuaire. Soit un lissage sur deux ans de l'augmentation de la cotisation. Une intervention que l'on peut juger « soft », s'il est fait référence aux banderilles posées sur Pays Médoc lors du dernier conseil de cette CdC. En ce qui concerne les Lacs médocains, son président Henri Sabarot et maire de Carcans n'a plus contesté l'inflation. Il a reconnu la pertinence des actions engagées par le Pays, puis l'effort fait de communication. Et de conclure. « Pour en avoir discuté en CdC, nous nous rangeons à l'augmentation de cotisation. »

Quant à Xavier Pintat, après avoir évoqué la grave crise économique, et défendu le principe d'une augmentation sur deux ans lors du débat d'orientations budgétaires, il était excusé. Et n'a donc pu s'exprimer avant le vote du budget... Les autres CdC, Coeur du Médoc, Centre Médoc, Médulienne, avaient dès le départ affiché leur soutien au président Lecaudey, comme les trois communes rattachées (Blanquefort, Parempuyre, Eysines).

Les principales missions

La poursuite de l'étude du PLH (programme local d'habitat) et du travail engagé sur les plateformes de développement sanitaire, social et agri-environnementale, figurent à l'agenda 2009 du Pays Médoc. Outre ces actions, le Syndicat mixte participera dans les mois à venir à une étude de faisabilité d'un parc naturel régional lancée et financée par la Région.

Enfin, lors du Conseil syndical, il a été annoncé la démission de Stéphanie Rolland, en charge de la culture. Son poste ne devrait pas être pourvu. Toutefois l'équipe est renforcée d'une stagiaire. Durant six mois, et pour une indemnité mensuelle de 398 euros, Charlotte va travailler sur la mise en place de sentiers de randonnée dans le Médoc. Et sur un maillage qui devrait permettre de relier le littoral à l'estuaire. Un petit salaire pour une grosse mission. Mais il semble que son statut pourrait évoluer.

Auteur : julien lestage
j.lestage@sudouest.com

Commenter cet article