HOURTIN. Une société solidaire

Publié le par robert


Mme de Lencquesaing, présidente de la SEMLH, et le major Henri Roger Brevet, trésorier. (PHOTO R. B.)
Mme de Lencquesaing, présidente de la SEMLH, et le major Henri Roger Brevet, trésorier. (PHOTO R. B.)

Le comité de la Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur de Lesparre, qui a pris l'habitude de décentraliser ses assemblées générales, a confié au colonel Richard Bouléry, l'un des deux vice-présidents du comité et désormais résidant hourtinais, le soin d'en organiser la session 2009 à Hourtin, manifestation qui aura lieu le samedi 14 mars.

Faut-il rappeler que la Légion d'honneur est la plus élevée des distinctions nationales ? Et qu'elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la Nation, soit sous les armes, soit à titre civil ? Son créateur, le général Bonaparte, qui a institué l'ordre de la Légion d'honneur en 1802, se refusait d'ailleurs à ce que « l'on distingue les hommes en militaires et en civils, en deux ordres donc, alors qu'il n'y a qu'une Nation », et voyait même dans ce « caractère civilo-militaire un ferment de l'unité nationale ». Mais si Napoléon Ier fonda, dès 1805, les Maisons d'éducation de la Légion d'honneur réservées à l'éducation des jeunes filles, il fallut attendre 1851 pour que la première femme, Marie-Angélique Duchemin, se voit conférer le titre de chevalier, et 1931 pour qu'Anna de Noailles ne soit la première femme promue au grade de commandeur !

Fondée en 1921

La SEMLH, Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur, a quant à elle été fondée en 1921 pour soutenir financièrement des légionnaires se trouvant dans le besoin voire dans le dénuement. Association type 1901 riche d'environ 55 000 adhérents, elle rassemble des membres de la Légion d'honneur, c'est-à-dire des hommes et des femmes responsables, solidaires, ayant en commun un double souci. Celui de concourir au prestige de l'ordre national de la Légion d'honneur en participant avec son drapeau aux grandes commémorations nationales, mais aussi en organisant des prix scolaires par exemple.

Et peut-être surtout à maintenir un esprit fort de solidarité et d'entraide entre ses membres, entraide morale notamment auprès des sociétaires âgés ou dépendants, entraide financière par le biais d'allocations ordinaires ou de décès, de bourses d'études ou de prêts d'honneur, entraide collective enfin en participant au financement du fonctionnement de ses trois résidences de Saint-Germain en Laye, Saint-Raphaël et Troyes.

Le comité de la SEMLH de Lesparre, actuellement présidé par Mme de Lencquesaing, et qui compte 80 adhérents, tiendra son assemblée générale le samedi 14 mars, à 10 heures, salle du cinéma Lou Hapchot, avant de se réunir place du Monument-aux-Morts, à 11 h 45, pour une cérémonie publique du souvenir avec la participation des anciens combattants UNC, des Cols bleus et du Souvenir français, en présence de la municipalité et d'André Verrier, compagnon de la Libération et commandeur de la Légion d'honneur.

La cérémonie sera suivie d'un vin d'honneur offert à tous les participants par la municipalité et servi salle municipale.

Auteur : Robert Boivine

Publié dans hourtin

Commenter cet article