Florence Bocquet, assiste les personnes vulnérables

Publié le par robert



SERVICES. L'Association d'aide aux personnes âgées du Médoc est basée à Blaignan. Elle emploie plus de 400 salariés. Rencontre avec Florence Bocquet, la nouvelle directrice

Florence Bocquet se réjouit que la solidarité familiale soit aussi présente dans le Médoc.( Photo A.-R. B.)
Florence Bocquet se réjouit que la solidarité familiale soit aussi présente dans le Médoc.( Photo A.-R. B.)

Il y a du nouveau à l'Association d'aide aux personnes âgées du Médoc (AAPAM). Lors du dernier conseil d'administration, en novembre 2008, Dominique Saint-Martin était nommée à la présidence de l'association. Pour sa part, Florence Bocquet, psychologue et gérontologue de formation, directrice adjointe de la structure depuis 2005, était choisie pour être la directrice de l'association à compter du 11 février. Elle succède ainsi à Alain Leborgne, aujourd'hui à la retraite.

Aide aux personnes âgées

Rappelons que l'AAPAM a pour objectif d'aider les personnes âgées, vulnérables ou en perte d'autonomie.

Les équipes de l'AAPAM veillent à l'amélioration des conditions de vie des personnes concernées. Cela passe par une réflexion, des formations pour améliorer la professionnalisation du personnel. Un autre objectif de l'institution est de poursuivre le travail sur la prévention à la dépendance et d'amener les personnes à ne pas attendre la perte d'autonomie pour faire appel à une aide adaptée.

Structure identifiée

L'AAPAM, bien identifiée et bien implantée dans le Médoc, trouve sa force dans le partenariat avec les communes. Une cinquantaine de municipalités médocaines sont en effet adhérentes à l'association. « Il y a un échange régulier entre nous. La concertation est établie », indique Mme Bocquet. Le financement de l'AAPAM provient à 80 % du Conseil général, les 20 % restants étant répartis entre les caisses de retraites, les mutuelles, la CPAM (1) et les bénéficiaires. L'association compte 2 400 bénéficiaires, parmi lesquels 80 % de personnes âgées.

Ces personnes reçoivent une aide quotidienne, qu'il s'agisse d'un soin plusieurs fois par jour ou d'un accompagnement temporaire. Le service s'adapte à chacun.

475 salariés

L'association emploie 475 personnes, essentiellement des femmes. Cette structure regroupe plusieurs corps de métiers : infirmière, aide soignante, aide à domicile, responsable de secteur, animateur et personnel administratif... Et requiert de manière permanente une attention et une rigueur dans la gestion et la logistique. Pour l'heure, Florence Bocquet, se réjouit de constater que dans le Médoc, la solidarité familiale et entre voisins est bien active et qu'ensemble, bénévoles et professionnels, sont associés au service de la personne aidée.

(1) Caisse primaire d'assurance maladie.

Auteur : Anne-Rose Bakirdjian
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article