SAINTE-HÉLÈNE. Association de quatre sections

Publié le par robert


La section des anciens combattants. (photo b. D.)
La section des anciens combattants. (photo b. D.)

Yvan Renouil, président des anciens combattants de la commune, avait convoqué ses troupes dimanche matin. Sur 29 adhérents, 17 étaient présents. Après avoir respecté un moment de recueillement à la mémoire de Jean-Jérôme Meyre, porte-drapeaux disparu l'an dernier, il dressa le bilan de l'année écoulée.

Cette année le congrès départemental se tiendra à Pessac. Le président Renouil a annoncé à l'assemblée, que Jean Balmont, qui a longtemps été président de la section de la commune, et qui réside désormais à Caudéran, a été décoré de la Légion d'honneur.

Les finances sont bonnes

Les comptes de la section se portent bien, ainsi que ceux du Souvenir français, dont le budget sert à entretenir les tombes des soldats morts pour la France, dans tous les cimetières de France.

Par contre, la quête pour le Souvenir français ayant lieu le 1er novembre à la sortie de la messe, n'est plus possible à cause de la configuration du secteur paroissial. Si des personnes veulent donner pour ce service, qui coûte 2 euros par donateur, elles peuvent s'adresser directement au président Renouil. Le bureau a été reconduit dans son intégralité.

Le devoir de mémoire

Prenant la parole, le représentant du maire regretta l'absence aux cérémonies officielles des enfants des écoles, qui ne connaissent pas le sacrifice de leurs anciens. Une approche doit être faite auprès des écoles, pour proposer des actions de mémoire auprès de ces jeunes. Comme le disait Henri Vanneaud, secrétaire de la section, plus de 62 000 soldats sont morts en Indochine, et 27 000 en Algérie. Ces chiffres ne doivent pas être oubliés, ni le respect du drapeau français. Un souci qu'a partagé toute l'assemblée, qui souhaite une action de communication et de pédagogie.

Autre information donnée par le président Renouil, les sections de Castelnau, de Listrac, de Moulis et de Sainte-Hélène étudient la possibilité, tout en garant leur autonomie, de s'associer, pour essayer d'avoir plus d'impact.

Auteur : B. D

Publié dans Ste Hélène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article