SAINTE-HÉLÈNE. Impôts locaux : plus 1%

Publié le par robert

 

Une large partie du Conseil municipal de jeudi dernier était consacrée aux finances de la commune et notamment à la présentation des comptes de gestion et des comptes administratifs pour l'année 2008. Une présentation qui permet, selon le maire Yves Lecaudey, d'avoir « une vue analytique sur les budgets » mais qui ne facilite pas pour autant la lecture ni la compréhension des chiffres.

En ce qui concerne le budget de la commune pour l'année 2008, les recettes de fonctionnement étaient de 2 142 660euros, les dépenses de 2 024 010euros. L'exercice est donc clôturé avec un excédent de 118 650euros.

Côté investissements, l'année est clôturée avec un solde créditeur de 126 003euros. Compte tenu des excédents et des déficits reportés de l'année 2007, le résultat global de ce budget ressort à 241 219euros en crédit.

Le budget de la forêt

Pour ce qui est du budget de la forêt, côté fonctionnement, l'excédent de 89 451euros est ramené à 19 952euros, après reprise du déficit de l'année 2007. Dans le chapitre des investissements, les déficits des années 2007 et 2008 se cumulent à 63 893. Le résultat global des deux sections est donc un solde provisoire de 43 940 euros.

Le budget du service de l'eau et de l'assainissement présente un déficit global de 32 295 euros, celui des transports scolaires un excédent de 311euros.

Pour l'année 2009, le budget principal de la commune prévoit 1 657 035 euros en dépenses de fonctionnement et 1 276 581 euros en dépenses d'investissements.

Après la délibération sur les budgets, tous votés à l'unanimité et sans interventions, les élus ont adopté une augmentation de 1 % des taux d'imposition. Des taux qui s'élèveront pour la taxe d'habitation à 15, 22 %, pour la taxe foncière bâti à 16,66 % et pour la taxe foncière non-bâti 41,02 %.

Une classe supplémentaire

Quant aux projets pour l'année 2009, la commune prévoit l'ouverture d'une classe supplémentaire pour la rentrée 2009-2010. Il s'agira probablement d'une classe maternelle pour laquelle un bâtiment préfabriqué avec salle de repos et sanitaires sera aménagé pour un budget de 145 000 euros.

Dans le domaine de l'urbanisme, les élus ont donné un avis favorable sur la révision simplifiée du plan d'occupation des sols, permettant de déplacer l'activité de l'entreprise Transports Cazaux dans une zone inhabitée à l'entrée du bourg. Le déplacement de cette entreprise entraînera aussi le transfert de la station-service, exploitée par le même entrepreneur et très liée à l'activité, et permettra le regroupement d'activités similaires dans l'avenir.

Réserve d'eau pour la DFCI

Le dernier point à l'ordre du jour concernait la demande d'un particulier pour la mise à disposition d'un trou d'eau comme réserve pour la DFCI. Une demande qui a suscité des réactions, en particulier de la part du conseiller Jean-Michel Huguet, également président de la DFCI, qui s'est déclaré ne pas être au courant de cette affaire et « tomber des nues ». Compte tenu des questions en suspens concernant ce dossier, le maire, Yves Lecaudey, a décidé de retirer le point de l'ordre du jour.

Auteur : V. B

Publié dans Ste Hélène

Commenter cet article