Avec la Mission locale, les jeunes ont leur chance

Publié le par robert

EMPLOI. Lors de son assemblée générale, la Mission locale a présenté son bilan d'activités 2008, dont un des axes majeurs est réservé aux jeunes à la recherche d'un travail
Francis Magenties, Olivier Delcayrou, Jean Jacques Corsan, Françoise Douarin.( Photo g. R.)
Francis Magenties, Olivier Delcayrou, Jean Jacques Corsan, Françoise Douarin.( Photo g. R.)

L'assemblée générale de la Mission locale du Médoc s'est déroulée dans la salle des fêtes de Saint-Germain-d'Esteuil le 1er avril.

Face à Olivier Delcayrou, le sous-préfet ; Jean-Jacques Corsan conseil- ler régional ; Henry Laurent et Francis Magenties, conseillers général ; Françoise Douarin, directrice de la Mission locale la salle était comble avec les représentants des 50 municipalités concernées. Après la présentation des bilans financiers, un rapport des activités a été énoncé.

Suivi de 959 jeunes

Sur l'ensemble des jeunes suivis en 2008, 476 venaient à la Mission locale pour la première fois. Les responsables ont enregistré 3 300 entretiens individuels, reçus 1 591 courriers et noué 1 500 contacts téléphoniques. Aux 959 jeunes fréquentant l'association, il a été proposé 4 228 pistes d'accès à l'emploi, 2 031 formations, dont 1 618 étaient en rapport avec leur projet professionnel.

Les demandes d'accompagnement pour la recherche d'emploi proviennent surtout de jeunes femmes pour 59 %. « Parmi les jeunes suivis, 4 % ne possédaient pas les savoirs de base, et 16,5 % avaient de faibles connaissances », indique la directrice de la Mission locale.

Autre donnée relevait par le rapport 2008 : 87 % des jeunes rencontrés ont entre 18 et 25 ans.

Un bilan positif

L'année dernière, 76,45 % des personnes suivies ont trouvé une solution à leur situation, qu'il s'agisse d'un emploi, d'une formation ou d'un contrat en alternance.

L'objectif était d'accueillir 200 jeunes sur l'atelier emploi, 261 y ont été reçus. Tous étaient volontaires. Lors de cet atelier, 603 entretiens individuels ont été réalisés, l'objectif fixé était initialement de 100 à 150.

Plus de la moitié des jeunes recherchant un emploi, soit 68 %, ont obtenu un contrat de travail. Parmi eux, 81 % ont un emploi précaire d'une durée inférieure ou égale à 5 mois, et 54 % ont travaillé en intérim ou en contrat saisonnier.

L'honneur de clôturer l'assemblée générale, est revenu au sous-préfet. Olivier Delcayrou a alors souligné, les mesures prises pour relancer l'activité économique telle que « les dispositions de remboursement de la TVA sur un an au lieu de deux pour les collectivités ; la création des contrats aidés ; les groupements d'employeurs interfilières pour offrir un parcours à temps complet avec des activités diversifiées ».

Le sous-préfet a enfin donné rendez-vous le 17 avril pour le retour diagnostic « Jeunesse en Médoc ».

Auteur : Georges Rigal

Commenter cet article