L'oeil de l'artiste s'est exprimé « Dans ma rue »

Publié le par robert

CULTURE. L'Association culturelle de Lacanau dévoile une exposition de photographies
Venise dans un bocal de verre de Valérie Donsbecke.( photo V.B.)
Venise dans un bocal de verre de Valérie Donsbecke.( photo V.B.)

Visiter la 14e exposition de photographies, organisée par l'Association culturelle de Lacanau, en partenariat avec la DRAC, l'ARPEL, le Conseil régional, le Conseil général et la ville de Lacanau, c'est comme une promenade dans des rues un peu particulières. Des rues où une quinzaine d'artistes exposent des photos de tendances très différentes, estimant que la rue aussi, c'est la diversité.

Et comme le disait Yves Lecaudey, vice-président du Conseil général, à l'occasion du vernissage : « L'oeil de l'artiste nous fait découvrir des scènes quotidiennes à côté desquelles nous passons sans y prêter attention. » Impossible de manquer la rue des Petits-Paradis, qui se trouve juste en face de la porte d'entrée de la salle d'exposition. Avec Venise dans un bocal de verre, l'artiste Valérie Donsbecke y illustre que l'art du photographe consiste à mettre le présent en conserve. Une oeuvre qui fait partie de sa série Capture.

De belles découvertes

Quelques mètres plus loin commence la rue des Têtes de l'Art. Fabrice Lassort y présente sa série Traces urbaines, une collection de photos monochromes de tags et de graffitis. Car la rue, c'est aussi celle « des artistes maudits, des génies méconnus » qui font parler les murs. Le regard de Fabrice Lassort s'est arrêté sur les murs de la ville pour donner naissance à des vitraux. Une façon comme une autre de sacraliser le travail des artistes de la rue. En tournant à gauche, le visiteur tombera sur la rue de l'Incongruité. Bernard Issartier, y expose sa série A nous de voir, une sélection d'anecdotes visuelles. L'exposition « Dans ma rue » propose de découvrir d'autres rues qui sont autant d'interprétations différentes de ces lieux de vie.

L'exposition est ouverte tous les jours, sauf le mardi, jusqu'au 26 avril, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 15 heures à 18 heures. L'entrée est libre.

DRAC : Direction régionale des affaires culturelles. ARPEL : Agence régionale pour l'écrit et le livre.

Auteur : Véronique Bosche

Publié dans La culture

Commenter cet article