LACANAU. René Magnon sur le départ

Publié le par robert

Après avoir ignoré l'assemblée générale de l'Aplo, l'édile Jean-Michel David (à droite), a effectué son retour. (PHOTO V. B.)
Après avoir ignoré l'assemblée générale de l'Aplo, l'édile Jean-Michel David (à droite), a effectué son retour. (PHOTO V. B.)

C'est devant 148 adhérents présents et représentés que René Magnon, président de l'Association des propriétaires et locataires de Lacanau-Océan (APLLO), a pu ouvrir l'assemblée annuelle. Dans son discours, le président a rappelé l'importance d'un « dialogue positif et constructif », non seulement avec la municipalité mais aussi avec « les autres forces vives » de la commune. Un dialogue qu'il souhaite avant tout « durable » et qui a permis la participation de l'APLLO à la réflexion sur les allées Ortal, ainsi que l'étude des documents sur les différents projets d'aménagement du front de mer. Au cours de l'année 2008, l'APLLO a également mis en place un groupe de travail ayant pour objectif de faire un inventaire des anciennes villas de la station. Un travail qui devrait résulter en un ouvrage sur l'architecture régionaliste et néo-basque d'ici quatre ans.

Léger déficit

Côté finances, le bilan pour l'année 2008 présente un léger déficit mais la situation financière de l'association reste saine, car l'APLLO dispose d'une solide épargne de plus de 5 000 euros.

Le choix d'un nouvel imprimeur pour la revue « Vivre à Lacanau-Océan » permettra d'ailleurs de faire de sérieuses économies au cours de l'année 2009. Au moment des élections du tiers sortant, René Magnon a annoncé qu'il ne pourra pas continuer à assumer la présidence de l'APLLO et cela pour des raisons purement personnelles, liées à l'état de santé de son épouse. Trois autres membres ont également décidé de ne pas se représenter. Il s'agit de Jean-Pierre Ménard, Laurent Peyrondet et Yves Tartas. Pour remplacer les sortants, deux nouvelles candidatures ont été votées, celles de Daniel Boulet et d'Éric Causson qui, selon les rumeurs, pourraient bien occuper des postes clés dans un avenir très proche.

Le retour du maire

Après la partie technique de l'assemblée, place au débat avec les invités. Cette année, le maire de la commune, Jean-Michel David, était à nouveau présent à l'assemblée, accompagné par Jacqueline Hoffmann, adjointe à la vie associative. Le premier magistrat a répondu à quelques questions sur l'érosion marine et insisté sur l'importance de donner toute la priorité à ce dossier.

Yves Lecaudey, vice-président du Conseil général, a donné quelques précisions sur les travaux d'élargissement de la route départementale entre Salaunes et Saint-Médard. Il a expliqué que les recours d'une quinzaine de propriétaires et la mise en place d'une nouvelle réglementation sur les fossés ont retardé les travaux. Des problèmes qui devraient être résolus avant la fin de l'année, de sorte que le chantier puisse commencer en 2010 pour être achevé un an plus tard.

Quant au collège Sud-Médoc à Lacanau, Yves Lecaudey a reconfirmé que le projet est programmé pour 2011, sous réserve du maintien du Plan prévisionnel d'investissement, soumis à la conjoncture économique.

Pascal Got, député du Médoc, a clôturé l'assemblée par une intervention très détaillée sur les secours incendie et secours à personnes, ainsi que sur la présence des CRS sur les plages cet été. Cette dernière information a été confirmée par le maire de la commune, qui a annoncé que les CRS seront au nombre de 11 cette année sur les plages canaulaises, au lieu de 15 l'été dernier.

Auteur : Véronique Boscher

Commenter cet article

cabernet 26/04/2009 16:38

Très consensuel avec l'édile, le président de l'applo ! c'est pour ça que le maire est venu. faut savoir lui lécher les pieds

robert 27/04/2009 05:40


Nous ne jugerons pas le caractère de René Magnon.
Pour pouvoir juger un président d'association,  ce sont les adhérents de l'association qui doivent le faire (rapport accepté à l'unaminité) et puis par rapport à ce que souhaitent ces
adhérents.
René est une personne consensuelle connue de tous. Quand à inviter le maire , tous les présidents d'association  invitent l'édile de la commune. C'est le maire qui accepte ou pas. Quand à
l'expression de "léchez les pieds" cela me parait aggresif de toute façon gratuit et en tout cas trés malvenu par rapport à l'action de cette association et de son président. L'APLLO est une
association importante voir la plus importante de Lacanau et d'aprés ce que nous voyons, un fonctionnement transparent et profitable à non seulement La station mais aussi à tout Lacanau