Une réunion sur le thème de la sécurité très attendue

Publié le par robert


Jacqueline Hoffmann et Daniel Poumey. (PHOTO V. B.)
Jacqueline Hoffmann et Daniel Poumey. (PHOTO V. B.)

Une trentaine de Canaulais ont participé à la réunion publique du conseil de quartier 3, qui regroupe les habitants du secteur Lacanau-Océan nord. Daniel Poumey, délégué du conseil, a présenté les dossiers en cours, en ajoutant qu'une visite sur le terrain était prévue avec Jacqueline Hoffmann, adjointe à la vie associative, pour faire le point.

Les résultats de cette visite seront ensuite mis sur le nouveau blog du quartier pour que les habitants du secteur en soient informés. Jacqueline Dacosta, autre déléguée, a ensuite abordé les travaux de la villa Plaisance et la vente de l'Hôtel de l'Étoile d'argent, ainsi que l'aménagement du front de mer et le problème de l'érosion marine.

Sur l'affectation de Plaisance, Jacqueline Hoffmann a répété que la villa pourrait héberger la mairie annexe mais que « rien n'était encore fixé ». Elle a également confirmé que l'hôtel était « toujours en vente », la municipalité et l'acheteur n'ayant pas pu trouver un terrain d'entente.

Quant à l'aménagement du front de mer et le problème de l'érosion marine, l'adjointe a répondu que ces dossiers étaient à l'étude mais que rien n'était décidé, les problématiques étant très complexes.

Routes secondaires

D'autres dossiers ont été évoqués par le délégué Robert Defay, dont le plus important concerne la clôture de la ZAC de l'Ardilouse et l'inquiétude des habitants sur l'avenir des routes secondaires et tertiaires. Jacqueline Hoffmann a affirmé que la commune prévoyait de reprendre les routes secondaires dans un premier temps, et que seulement après serait abordé le sujet des voies tertiaires. Une annonce qui a fait débat, non seulement sur le calendrier mais également sur la qualification juridique de ces routes.

Au sujet des bennes temporaires pour les déchets verts, le conseil considère que certaines bennes sont beaucoup trop hautes, surtout pour les personnes âgées. Il s'inquiète également de l'état du golf de la Méjanne, propriété de la commune, dont les greens sont actuellement ravagés par les sangliers.

Quant à la problématique estivale, sans doute le dossier le plus important pour le quartier 3, Daniel Poumey a annoncé qu'une réunion allait avoir lieu sur ce sujet, avec les représentants des quatre conseils de quartier, de la gendarmerie et de la police municipale, ainsi que de la municipalité. Une réunion pendant laquelle les représentants du quartier 3 espèrent pouvoir échanger sur cette problématique complexe.

Auteur : Véronique Boscher

Publié dans La sécurité

Commenter cet article