CARCANS. Le maire reçoit la Légion d'honneur

Publié le par robert


Henri Sabarot, chevalier de la Légion d'honneur. (photo P. V.)
Henri Sabarot, chevalier de la Légion d'honneur. (photo P. V.)

Henri Sabarot vient d'être nommé Chevalier de la Légion d'honneur, quelques jours après sa nomination au poste de président de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Maire de Carcans depuis 1995, président de la Communauté des communes des Lacs médocains depuis 2008, Henri Sabarot fonde en 2003 la commission locale de l'eau du Schéma d'aménagement et de gestion de l'eau des Lacs médocains (SAGE). Il préside depuis 2001, le Syndicat intercommunal du bassin versant des Lacs médocains. Henri Sabarot est également vice-président de l'Association des communes forestières girondines.

À ce titre, il a défendu, après la tempête de 1999, un reboisement de la forêt médocaine prenant en compte la biodiversité. Conseiller régional d'Aquitaine de 1998 à 2004, il devient président du Conseil régional cynégétique aquitain.

Vice-président national de la chasse de 2001 à 2009, Henri Sabarot est également président de la Fédération des chasseurs de la Gironde depuis 1997, au sein de laquelle il a développé un service technique en particulier sur la gestion du gibier migrateur.

 

Lacanau, le blog: Nous sommes heureux de la nomination d'Henri comme chevalier de la lègion d'honneur. Quelque soit ses choix politiques, ou ses démélés avec des associations ou personnes; cet élu est un élu médocain dont nous sommes fiers car à travers son activité que se soit communal ou à la tête de la chasse, Henri démontre ce que doit être un élu responsable.

Publié dans Carcans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La boulange 29/04/2009 09:02

C'est vrai que Sabarot  n'est pas politiquement un élu socialiste. Ce n'est pas un élu du PMU (ah zut l'UMP) mais nous considérons à DA Lacanau que c'est un bon élu malgré ses coups de gueule, sa mauvaise foi parfois. D'abord c'est un chasseur responsable. C'est une personne qui aime le Médoc et le défends bien en particulier pour un respecte d'un art de vie médocain: prés de la nature, de sa faune, de sa flore. Il s'oppose aussi à certains élus sur la non application de la loi littorale (quoiqu'il s'est fait remonté les bretelles par Vive La Fôret). Son boulot au SAGE est remarquable. Et puis il y a moyen , voir en s'engueulant, de discuter avec lui. Ce qui n'est pas le cas de son prédecesseur à la présidence de la CDC des lacs médocains.En outre, il est fiable.