Des missions pour des demandeurs d'emploi

Publié le par robert

ASSOCIATION. A Lesparre,SOS emploi Médoc aide les personnes à reprendre une activité
Daniel Keromnes: «Nous sommes là pour réinsérer les demandeurs d'emploi». (PHOTO G. R. )
Daniel Keromnes: «Nous sommes là pour réinsérer les demandeurs d'emploi». (PHOTO G. R. )

SOS emploi Médoc est une association créée depuis 1990. Elle propose des missions de courtes et moyennes durées à des demandeurs d'emploi.

Entretien avec Daniel Keromnes, directeur de l'association.

Daniel Keromnes. Nous avons en majorité des missions dans le secteur du ménage, bricolage, jardinage chez des particuliers. Nous travaillons aussi avec des services de tutelle comme l'Union départementale des associations familiales (UDAF) ou l'Association de tutelle et d'intégration (ATI) dont nous sommes partenaires. Ce qui complète notre côté social ce sont nos interventions concernant l'insertion professionnelle. Nous avons des choses plus importantes, il nous arrive d'aider les particuliers qui font appel à nous et qui demandent un ou deux salariés pour les aider à repeindre une maison ou retaper un garage. Au niveau des entreprises on a pas mal de missions dans les métiers du bâtiment grâce à certains artisans qui nous font travailler autant dans le gros oeuvre que le second oeuvre. Nous travaillons aussi beaucoup dans les entreprises du nettoyage qui sous-traitent avec nous. Les métiers de l'animation font également partie de nos prestations.

Quel est le public visé au niveau des salariés ?

Nos salariés ont de 18 ans jusqu'à l'âge de la retraite. Nous aidons les personnes à reprendre une activité, arriver à atteindre l'activité à temps plein ou plutôt à la garder. Nous employons autant des RMIste que des chômeurs de longue durée, des travailleurs handicapés.

Quel est votre secteur d'intervention ?

Nous couvrons les cantons de Saint-Vivien-de-Médoc, Lesparre, Pauillac, Saint-Laurent-de-Médoc et Castelnau-de-Médoc. On peut nous joindre 7, cours du Maréchal- Leclerc à Lesparre (05 56 73 34 40), 3 rue Jules-Ferry à Pauillac (05 56 59 65 17) et 3 ZA du Pas-du-Soc, chez GI Informatique à Avensan (05 56 58 06 34).

Quel est le salaire minimum que vous proposez ?

Notre salaire minimum est légèrement supérieur au SMIC. Les salariés perçoivent au minimum 8,88 ? de l'heure contre 8,71 ? au SMIC. Nous avons voulu encourager la dynamique de nos salariés pour récompenser un peu la confiance qu'ils nous font en venant travailler chez nous.

En cas d'accident l'employé est couvert par qui ?

À partir du moment où les règles de sécurité ont été respectées la personne est couverte par nous. On refuse certains travaux quand ils présentent des risques que l'on ne peut pas maîtriser.

Auteur : Georges Rigal. Quels sont les principaux emplois proposés ?
Georges Riga
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article