Les gendarmes conseillent des Taser pour Lacanau

Publié le par robert

Le maire canaulais se renseigne sur un armement adapté à sa police municipale qui lui a fait part d'un sentiment d'insécurité
La police municipale réclame un nouvel équipement pour sa patrouille.( photo J. L)
La police municipale réclame un nouvel équipement pour sa patrouille.( photo J. L)

Jean-Michel David, le maire UMP de Lacanau, se renseigne sur le type d'armement qui pourrait convenir à sa police municipale.

À Lesparre, lors du forum public « Vos libertés, votre sécurité » (lire ci-dessus), l'édile est intervenu pour demander conseil à Jean-Guillaume Remy, patron de la compagnie de gendarmerie du Médoc. Avant que l'officier ne lui réponde, l'élu a expliqué que cette demande d'armement provenait de sa police municipale. Une demande à laquelle il dit « non depuis huit ans ».

Mais aujourd'hui, selon le maire, les policiers « se sentent en insécurité ». Dans le détail, Jean-Michel David est aussi revenu sur l'équipement que possèdent ses effectifs. Soit un Flash-Ball pour la patrouille de nuit et désormais plus de chien d'intervention.

« Le plus approprié »

Pour le commandant Remy, c'est un pistolet à impulsion électrique, comme le Taser, qui serait « le plus approprié » à la police municipale de Lacanau.

Sur le sujet de l'armement, le maire, qui se veut prudent, a fait état des difficultés rencontrées par sa commune. L'alcool sur la voie publique « que l'on n'arrive pas à maîtriser », et « le problème de la délinquance des mineurs » qui tendrait à se développer, avec alcool et drogue.

En reconnaissant que sa commune avait traîné pour la construction de deux cellules de dégrisement, le maire a annoncé que ce chantier était prévu.

Saison estivale

C'est la période de la saison estivale qui pose le plus de problème à la ville et aux forces de l'ordre. L'été, la station balnéaire canaulaise se transforme en une véritable petite ville. La sécurité y est assurée par un poste saisonnier de gendarmerie et un effectif de sept policiers municipaux.

Auteur : Julien Lestage

Lacanau, le blog:  Cet article de Julien Lestage est interessant et a le mérite d'amener des commentaires.
Nous sommes qu'en même un peu réservés , même avec les "conseils" de la gendarmerie  sur l'utilisation du taser.
Cette arme est qu'en même dangereuse. Plusieurs morts ont été recensés dans le monde par une "mauvaise" utilisation de cette arme.
Doter des "municipaux" de cette arme ne nous parait pas être du necéssité absolue.
C'est vrai qu'il y a toujours de l'insécurité à Lacanau surtout sur la station , mais il faudrait avoir une analyse sérieuse  des périodes et localisations et cela n'a pas toujours été fait.
Le taser ne serait il pas l'excuse pour  ne pas "voir" plus loin que le bout du nez du taser?
Par exemple en évitant de raccourcir  et en enlevant les CRS pendant la période estivale, par exemple en renforçant la présence réelle des gendarmes et aussi en n'étant pas laxiste avec certaines boites de nui et autres bars de nuit?
Vouloir masquer une désengagement de l'état républicain par un gadjet dangereux est un aveu d'impuissance .
Le débat est là . Aux lecteurs de s'en emparer.

Publié dans La sécurité

Commenter cet article