LACANAU. Un engagement au-delà des clivages politiques

Publié le par robert

Dominique Labat : « Lacanau tous les jours est entrée dans le paysage canaulais ». (Photo V. B.)
Dominique Labat : « Lacanau tous les jours est entrée dans le paysage canaulais ». (Photo V. B.)

Une vingtaine de personnes ont assisté à l'assemblée générale de l'association Lacanau tous les jours (LTJ). « Une petite association », selon les mots de son président, Dominique Labat, mais qui est « entrée dans le paysage canaulais » depuis sa création, il y a un an. Le président a insisté sur le fait que LTJ est une association d'information uniquement, dans le sens le plus éclectique, et qu'elle n'a pas de vocation politique.

Dans son rapport d'activités, Dominique Labat a récapitulé les différentes actions menées par LTJ, ainsi que les manifestations auxquelles les membres du conseil d'administration ont assisté. Comme Forexpo par exemple, un salon international sur le bois et la forêt, qui a permis à l'association de prendre connaissance des projets opérationnels dans le domaine de la construction bois et du pin maritime. Un sujet que l'association souhaite développer lors d'une conférence, en l'associant au thème de création d'activités et d'emplois sur la commune.

« Osons apporter des idées »

Lacanau tous les jours a également assisté à la présentation des études d'aménagement du front de mer, qu'elle estime ne pas être vraiment une priorité pour la station, ainsi qu'à la présentation des grandes orientations du Schéma de cohérence territoriale. « Le Scot est entré dans une phase plus accessible, a expliqué Dominique Labat, et il est de notre devoir citoyen d'en suivre les avancées. Osons nous informer, apporter des idées et questionner sur la prise en compte environnementale et démographique. »

Le président est aussi largement revenu sur la conférence que l'association avait organisée, il y a quelques semaines, en partenariat avec la Chambre des métiers et de l'artisanat et la Chambre de commerce et d'industrie de la Gironde, sur le thème du développement des métiers, du commerce et de l'artisanat dans la CdC des Lacs médocains.

Cette conférence, avec des intervenants de qualité, a suscité beaucoup d'intérêt. Il en est ressorti que, malgré la crise économique, l'artisanat dans la CdC résiste et connaît même une hausse de l'ordre de 20 % depuis 2006. C'est une activité qui emploie près de 600 salariés et génère plus de 25 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Dominique Labat a annoncé que l'association prévoit deux autres conférences au cours de l'année 2009 : la première sur l'érosion marine et l'évolution du trait de côte, le mercredi 20 mai à 21 heures, à la salle l'Escoure, et une deuxième sur le développement durable, pour laquelle aucune date n'a encore été retenue.

Auteur : Véronique Boscher

Publié dans la politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article