L'approche « sensible » du Cousseau avec Laurène

Publié le par robert

FÊTE DE LA NATURE. Dimanche, Laurène Claudel, garde-animatrice de la réserve du Cousseau, attend le public pour une visite originale
Laurène Claudel, garde-animatrice de la Sepanso. (photo DR)
Laurène Claudel, garde-animatrice de la Sepanso. (photo DR)

S'il y a bien un territoire qui a de la matière pour participer à la Fête de la nature, c'est le Médoc. Ce week-end se déroule la 3e édition de cette manifestation qui a vu le jour en 2007. Une fête née de la volonté de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et du magazine « Terre Sauvage ».

Dimanche, la Sepanso, partenaire de l'événement, organise une sortie originale sur le site de la Réserve naturelle de l'étang du Cousseau (1). L'association, gestionnaire de ce domaine, propose au public d'approcher la nature à partir d'une démarche « sensible ».

La nature pour s'exprimer

Sur les sentiers du Cousseau, Laurène Claudel, garde-animatrice de la réserve, orientera les visiteurs sur des ateliers de découverte assez éloignés de l'approche « rationnelle » et plus traditionnelle. Dans le détail, la spécialiste évoque la lecture de paysages, puis des ateliers d'écriture et de dessin permettant de « s'exprimer dans la nature ».

Titulaire d'un diplôme universitaire en spécialisation de l'écologie, et d'une formation dans le secteur de l'animation, c'est un guide professionnel que le public aura l'occasion de rencontrer.

Samedi, sur le même site, la visite sera plus libre. Les promeneurs pourront découvrir le nouveau sentier d'interprétation, sans oublier une exposition de plein air.

Sur la commune du Verdon, samedi 16 mai, l'association Curuma propose un grand jeu des familles, dans le but de découvrir les marais (2).

(1) Réserve du Cousseau : Sur 608 hectares, l'étang et la forêt regroupent les principaux milieux des landes de Gascogne. Située entre Lacanau-Océan et Carcans-Plage. Accès au site d'accueil par la RD6. Tél. Cousseau : 06 45 73 04 21. (2) Réservation obligatoire : Curuma, tél. 05 56 09 65 57.

Auteur : Julien Lestage

Publié dans l'environnement

Commenter cet article