LACANAU. Le Cousseau, les golfeurs et les sangliers

Publié le par robert

Le sangliers dans le collimateur. (PHOTO DR)
Le sangliers dans le collimateur. (PHOTO DR)

A Lacanau, depuis quelques mois, les golfeurs n'ont qu'un seul mot à la bouche : sanglier ! Le cochon sauvage, qui piétine leurs installations, a obligé entreprise et collectivité à poser une coûteuse clôture pour préserver les pelouses.

Dans la confusion d'un dossier par forcément bien géré, la polémique n'épargne pas la réserve naturelle de l'Etang du Cousseau. Situé à proximité du golf de Lacanau (trois parcours), elle servirait de base de repli aux envahisseurs. Dans un communique, Philippe Barbedienne, le directeur de la Sepanso, l'association gestionnaire de la réserve, donne sont point de vue sur la situation.

La Sepanso s'exprime

« Sur le site de Cousseau nous disposons d'un arrêté préfectoral autorisant le gestionnaire à pratiquer ou faire pratiquer des opérations de limitation de sangliers. Dans ce cadre nous avons déjà organisé des battues de destruction avec la participation des sociétés de chasse voisines. Nous pratiquons également des tirs de destruction destinés à prélever les animaux présents de la réserve. Il n'en demeure pas moins que nous n'avons pas mis pour l'instant une pression aussi forte sur la réserve de Cousseau que sur d'autres sites, pour la seule et unique raison que nous ne voulions pas nous faire soupçonner par les chasseurs voisins, de vouloir détruire « leur » gibier. En tout état de cause, compte tenu de la progression de l'espèce et des dégâts constatés, y compris sur le territoire de la réserve, nous envisageons d'augmenter progressivement la pression de tir sur certains secteurs de la réserve. Si toutefois il s'avérait que des rumeurs liées au problème du golf nous rendent responsables de tous les dégâts commis par l'espèce dans le secteur, nous nous verrions obligés d'exercer une pression beaucoup plus forte. Mais je le redis, pour le golf, cela ne pourra jamais remplacer une clôture bien fe rmée. Le problème des sangliers n'est pas spécifique à Lacanau mais il s'agit d'un problème national qui donne actuellement lieu à des discussions organisées par le Ministère en charge de l'environnement dans le cadre d'un « plan national de maîtrise du sanglier ».

Auteur : Propros recueillis
par J.Lestage

Publié dans l'environnement

Commenter cet article

PIROUETTE 24/05/2009 15:17

on comprend les golfeurs : si la cotisation est faite sur le nombre de trous, grace aux sangliers, la cotisation va augmenter avec tous les trous que ces braves bêtes  vont ajouter au 18 de départ !!! Mais après tout, c'était leur domaine avant que tout soit coupé pour le golf.