Le temps forts de l'année écoulée

Publié le par robert

À l'occasion de son dernier rapport moral, Gabriel Henocq est revenu sur la saison
Sur l'étang de Lacanau, les îles sont habitées par les tonnes des chasseurs. Une tradition locale qui se perpétue. (photo J. L.)
Sur l'étang de Lacanau, les îles sont habitées par les tonnes des chasseurs. Une tradition locale qui se perpétue. (photo J. L.)

Le 10 juillet et le 10 août, Dominique Cabrol, pour l'Aselmm 33, signe un partenariat avec Cap 33 et la mairie de Lacanau. Il porte sur la visite et la découverte de la chasse à la tonne.

Le 26 juillet, une opération « coup-de-poing » est organisée. C'est le blocage des bacs du Verdon. La revendication reste les dates de chasse.

Le 7 septembre, l'Aselmm 33 participe avec l'ACCA d'Hourtin à une opération de nettoyage d'une partie des bordures du lac.

Le 1er mars, l'Aselmm 33 se déplace à une assemblée générale en Charente-Maritime. Le but étant de resserer les liens avec l'autre rive.

Le 21 mars, une délégation de l'Aselmm 33 se rend en Hollande pour dénoncer le massacre des oies. L'expédition dure quatre jours.

Enfin, le 1er mai, l'Aselmm 33 soutient les chasseurs de tourterelle.

Le nouveau président

Jean-Pierre Autefage est le nouveau président. Menuisier de formation, âgé de 48 ans, il occupait le poste de secrétaire adjoint dans le bureau. Il espère lancer l'association « sur d'autres horizons, vers de démarches plus scientifiques ».

Auteur : J. L

Publié dans la chasse

Commenter cet article