HOURTIN. Ils peuvent aller l'esprit tranquille

Publié le par robert


Le « permis piéton », premier examen de leur scolarité pour les petits CE2, c'est important ! (photo R. B.)
Le « permis piéton », premier examen de leur scolarité pour les petits CE2, c'est important ! (photo R. B.)

L'éducation doit commencer tôt afin de prendre les bonnes habitudes. Cela est encore plus vrai dans le domaine de la sécurité routière.

« Acquérir des comportements qui permettent de se protéger des dangers de la circulation et de tenir compte des autres usagers de l'espace routier. » Voilà, ce qu'on leur a inculqué.

Code du piéton

C'est donc, tout le sens de l'action menée conjointement par l'École élémentaire d'Hourtin et la gendarmerie nationale, avec le parrainage du ministère de l'Éducation nationale, le ministère de la Défense, les Assurances Generali et la municipalité, au bénéfice des 30 élèves de la classe de CE2 de Sandrine Lambert, des jeunes tous âgés de 8 ou 9 ans.

Cette année encore, c'est le militaire Pascal Rolland, de la brigade de gendarmerie de Carcans, qui a été chargé de piloter l'action, commencée par un cours théorique, illustrée par des supports audiovisuels et la remise d'un livret « Code du piéton » et aboutie, en cette veille de grandes vacances, par la passation d'un véritable petit examen écrit.

Note maximale

Avec dans la foulée, la remise des diplômes à laquelle assistait Jean-Paul Riba, adjoint aux affaires scolaires.

« Un très bon cru », a souligné Pascal Rolland puisque les 30 élèves ont obtenu le fameux « permis piéton ». Six d'entre-eux, Aline, Alizée, Charlotte, Mathilde, Bradley et Hugo, ont même obtenu la note maximale de 20.

Et maintenant place aux va- cances pour ces lauréats qui auront sans doute l'occasion d'y tester grandeur nature leurs connaissances !

Auteur : Robert Boivinet

Publié dans hourtin

Commenter cet article