Le « Sauvetage tour » passera par Lacanau

Publié le par robert

SECOURISME. Une animation de la Fédération française de sauvetage apprend les gestes qui sauvent
Pour le grand public, une initiation au sauvetage côtier aura lieu entre le 6 et 9 août. (photo J. L.)
Pour le grand public, une initiation au sauvetage côtier aura lieu entre le 6 et 9 août. (photo J. L.)

« Le Sauvetage Tour » pour apprendre les gestes qui sauvent et transmettre les valeurs du secourisme. Pour la cinquième année consécutive, la Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS), en partenariat avec l'association RMC-BFM, organise une tournée des plages dans le but de sensibiliser le grand public.

Cette année, pour la première fois, une manifestation est prévue en Médoc. Elle se déroulera à Lacanau entre le 6 et le 9 août.

Plusieurs ateliers

Dans le programme des « Sauvetage Tour », une « animation » autour de l'utilisation « simple mais vitales des défibrillateurs ». Selon la FFSS, « plusieurs milliers de vies pourraient être sauvées grâce au défibrillateur et à une meilleure information de la population ».

L'approche conviviale des organisateurs prévoit d'autres animations, dont une initiation aux gestes de premiers secours. En partenariat avec le club de sauvetage local, une initiation au sauvetage côtier est aussi prévue. Elle se déroulera sur plage centrale, et sur celle du Moutchic (lac).

Déficit de communication

L'autre objectif de ce tour est aussi de permettre à la Fédération française de sauvetage et de secourisme de mieux communiquer sur ses activités. En clair, de sortir d'un certain anonymat.

Sur le littoral girondin, concerné par la problématique de la surveillance des plages, la FFSS rappelle qu'elle dispose d'un contingent de 5 500 formateurs en sauvetage et secourisme aquatique. Tous les ans, elle délivre 35 000 diplômes, et prépare de nombreux sauveteurs aquatiques à la saison estivale. Ils constituent le gros des personnels qui sont employés dans les postes de secours.

Auteur : J. L.

Publié dans L'océan

Commenter cet article