… la côte aquitaine non plus

Publié le par robert

Il est encore temps de louer pour les vacances en , même pour la fin de juillet et la première quinzaine d’août. Les hébergements ne font pas le plein, même entre le 14 juillet et le 15 août ! Le phénomène est sensible, y compris sur le littoral. Une agence de Lacanau (), Bru, propose encore pour la fin de juillet ou la deuxième quinzaine d’août des biens qui vont du T 2 pour quatre personnes à 500 € la semaine jusqu’à la grosse villa neuve avec piscine à 2 300 € la semaine pour huit personnes, sur le golf de la station balnéaire la plus proche de .



Des bons plans sur Internet

Même une station très cotée comme Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) n’échappe pas à la crise. « Nous avons encore des studios pour deux personnes, à partir de 400 € la semaine, avec des disponibilités jusqu’à fin août, confirme Aurélie, responsable location dans une agence luzienne. On dirait que les gens ne partent plus en amoureux, regrette-t-elle. Apparemment, ils se regroupent à deux familles pour partager les frais : les grandes villas de standing ont toutes été louées. »
Le littoral landais n’affiche pas non plus complet. Information confirmée par l’une des plus importantes agences de Seignosse (Landes). « Il nous reste trente-deux biens disponibles pour la fin de juillet, et nous avons des locations libres pour la première quinzaine d’août », confie ainsi un de ses représentants. Ici, les tarifs paraissent pourtant vraiment attrayants pour des jeunes passionnés de sports de glisse. « Nous démarrons à 400 € pour un 18 m 2 à 200 m de la plage pour la deuxième quinzaine de juillet, jusqu’à 2 900 € la quinzaine pour une villa pour huit personnes sur cette même période », indique le commercial.
Internet regorge de bonnes affaires. Une semaine en village de vacances à Seignosse coûte 714 € pour cinq personnes, soit - 40 % du 25 juillet au 1 e r août ! Et le littoral n’est pas le plus mal loti. Les réductions consenties pour des séjours à la campagne ou à la montagne vont jusqu’à 69 % !

Publié dans économie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article