CARCANS. Le renouveau de l'Espace jeunesse

Publié le par robert

L'espace jeunesse renoue avec le succès. (photo p. v.)
L'espace jeunesse renoue avec le succès. (photo p. v.)

La ville renoue avec son Espace jeunesse. Cette structure était devenue pratiquement inexistante depuis 2007. Aujourd'hui, la municipalité souhaite redonner, en partenariat avec la Communauté de commune (CdC), tout son sens à cet espace jeunesse, jugé par Jean-Marie Feron, comme « indispensables pour les jeunes ».

En partenariat avec la CdC Centre Médoc, la municipalité a donc mis à disposition un local destiné à accueillir les jeunes de 11 à 17 ans. Bien entendu tout cela a un coût pour la commune qui, de ce fait, devra prendre en charge le salaire d'Arnaud Flageolet, animateur de l'espace, et les frais de fonctionnement du local. La CAF et la MSA sont également financeurs du projet.

Prévention

Ces espaces jeunesse consistent à amplifier les projets préventifs en direction des jeunes sur tout le territoire du Centre-Médoc. Pour promouvoir cette action, des chantiers éducatifs, rémunérés, à destination des jeunes de 16 à 25 ans, repérés par des partenaires sociaux, ont été créés.

Ainsi, après le stade nautique de Pauillac en 2008, l'école élémentaire de Saint-Estèphe en avril 2009, c'est au tour de l'école maternelle de Saint-Laurent-Médoc de faire l'objet d'un chantier éducatif. Actuellement six jeunes de 16 à 25 ans, majoritairement de Saint-Laurent, participent au projet.

Afin de mener à bien cette mission de prévention, la BPDJ (Brigade de prévention de la délinquance juvénile), des gendarmes spécialisés dans la prévention chez les jeunes, ainsi que la mission locale Médoc, se sont joints à cette initiative, et y apportent leur concours.

Chantiers éducatifs

À quoi servent ces chantiers éducatifs ? Les objectifs sont multiples : permettre aux jeunes, éloignés de l'emploi, d'acquérir une première expérience professionnelle, d'être valorisés dans leur travail, de reprendre confiance en eux, de trouver leur voie (formation, emploi), de créer du lien social entre les jeunes et les services techniques de la commune qui accueillent, d'installer un climat de confiance et de respect vis-à-vis des services publics et de leurs équipements et enfin de disposer, pendant sept mois, d'un suivi par les différents partenaires, et service de prévention.

Selon Céline Bouziane, coordinatrice jeunesse, « ces chantiers jeunes remportent chaque année un vrai succès avec des candidatures venues de tout le Médoc. Cette année, 16 jeunes en ont bénéficié ».

Renseignements auprès du Service prévention de la CdC au 05 56 73 36 86.

Auteur : Pierre Vallade

Publié dans Carcans

Commenter cet article