Deux ans ferme pour violences sur la plage

Publié le par robert

LACANAU. L'auteur de l'agression à coups de tesson, vendredi, a été écroué

Julien Alves Da Silva a été condamné, hier, à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, assortis de trois ans de mise à l'épreuve pour avoir agressé un plagiste avec un tesson de bouteille, vendredi après-midi, sur la plage centrale de Lacanau.

Âgé de 21 ans et résidant à Eysines, il avait passé l'après-midi de vendredi avec trois autres jeunes. Tous étaient fortement alcoolisés. Une banale histoire de jet de sable a dégénéré et il a alors frappé un de ses camarades à la tête avec une bouteille. Il lui a ensuite porté un coup à la gorge avec le tesson, avant de prendre la fuite avec sa compagne.

Vingt gendarmes avaient rapidement installé des barrages filtrants à la sortie de la station. « Il s'est senti traqué et s'est terré », explique le capitaine Daugérias (compagnie de gendarmerie de Lesparre). Finalement le couple a été identifié et interpellé le lendemain matin (samedi) à son domicile.

Placé en garde à vue prolongée, l'agresseur a reconnu les faits et a donc été jugé hier en comparution immédiate. Coupable de violences volontaires avec usage d'une arme, il a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré à la maison d'arrêt de Gradignan. La victime, quant à elle a pu quitter samedi le CHU Pellegrin où elle avait été transportée en urgence.

Auteur : Yann Saint-Sernin

Publié dans La sécurité

Commenter cet article

pauvre mamie 03/08/2009 17:07

Quand les gendarmes mettent la main sur ce genre d'individu, nous sommes satisfaits. Quand à 16 h de l'après midi, quand les touristes mais aussi les voyoux sont sur la plage, que seuls circulent les canaulais qui travaillent et ne sont pas en vacances, ou profitent du creux pour faire leurs courses,c'est eux qu'on arrête "ce ne sera pas long si vous n'avez rien à vous reprocher" s'est entendu dire une mamie en transpiration de près de 70 ballets qui rentrait de faire ses courses : permis de conduire, papier de la voiture et inspection de celle-ci, etc... Merci les gendarmes.