Entre surf, shopping et son

Publié le par robert


SPORT. Lacanau Pro débute aujourd'hui. Pour les fans de surf, mais pas seulement... Une trentaine d'exposants ont investi les abords de la plage. (photo yann saint-sernin)
Une trentaine d'exposants ont investi les abords de la plage. (photo yann saint-sernin)

Plus de 10 jours de compétition internationale. Comme chaque année depuis 30 ans, Lacanau-Océan revêt ses atours de haut lieu du surf mondial.

Si les « riders » se réservent les vagues comme terrain de jeu, la station balnéaire offre à tous un visage encore plus animé que son quotidien estival. Pour ceux qui veulent voir du sport, la compétition commence dès aujourd'hui avec le Oakley Pro junior pour les jeunes, filles et garçons.

Les finales auront lieu dimanche après-midi. Le French Pro commence dès lundi, à 9 heures. Toutes les phases se déroulent sur les vagues de la plage centrale, sauf si les conditions invitent à se déplacer au nord ou au sud. Il y aura des phases de la compétition tous les jours et la finale du Soöruz Lacanau Pro se déroulera dimanche 23 août.

Farniente et fiesta

Pour ceux qui veulent faire du shopping, le bonheur se situe sur le front de mer. Bijoux polynésiens, vêtements vintage, objets déco, sandales, cocktails de fruits frais, art indonésien, didjeridoo, près de 30 stands ont poussé comme des champignons à proximité de la plage.

Pour ceux qui veulent faire le plein de son, il y aura quasiment un concert gratuit par jour sur le podium. Rock, reggae, hip-hop à partir de 21 heures.

Côté soirées, deux feux d'artifice seront tirés les 15 et 21 août. Pour ceux qui veulent un collier de fleurs, quatre journées tahitiennes sont prévues (du 17 au 20 août) avec danses traditionnelles et initiations au programme, et la cérémonie du mélange des sables aura lieu mardi, à 14 h 15.

Enfin, pour ceux qui veulent circuler dans le centre de Lacanau pendant le French Pro, ça sera à pied ou à vélo...

Infos pratiques au 05 56 03 21 01.

Auteur : Camille Chignac

Publié dans La gliss - le surf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article