LACANAU. La baignade pour tous

Publié le par robert

Les terre-neuve ont permis de tracter les tiralos, fauteuils amphibies pour personnes handicapées()
Les terre-neuve ont permis de tracter les tiralos, fauteuils amphibies pour personnes handicapées()

À l'occasion de ses 40 ans d'existence, l'Association des familles d'enfants handicapés (AFEH) de La Poste et de France Télécom a organisé une journée anniversaire sur les rives du lac de Lacanau. En partenariat avec l'association A l'eau terre-neuve Gironde et le village de vacances Azuréva, qui a bien voulu accueillir des chiens sur ses plages, une quinzaine de vacanciers très dépendants ont eu le plaisir de découvrir les joies de la baignade.

Une expérience rendue possible grâce à des « tiralos » tractés par des chiens terre-neuve et toute une armée de bénévoles.

Peu de labels

Pour l'AFEH, le but de cette journée était avant tout de permettre aux personnes handicapées et à leurs familles d'avoir des vacances « comme les autres », de connaître les plaisirs de la plage et de la baignade. Et pour exprimer ce plaisir, pas besoin de mots ni de phrases, il suffisait de regarder le sourire rayonnant des participants en découvrant la sensation de flotter dans l'eau en compagnie des chiens.

Depuis quarante ans déjà, l'AFEH oeuvre pour défendre les intérêts des personnes handicapées dans la vie quotidienne, pour leur épanouissement, et celle de leurs familles, ainsi que pour faire évoluer « le regard de l'autre ».

Organiser des vacances adaptées fait partie de ses actions et en 2009, l'association accompagne pas moins de 350 vacanciers dans 15 structures différentes dans toute la France.

Joël Solari, fondateur et administrateur du label Tourisme et handicaps, avait tenu à être présent lors de la journée canaulaise. Il regrette que, malgré les efforts faits par certains, trop peu de structures encore possèdent le label ou les aménagements nécessaires permettant aux personnes handicapées et à leurs familles de partir en vacances.

Au niveau de la commune de Lacanau, quelques professionnels ont fait des efforts, mais il semble que seul l'Office de tourisme détienne le label. En revanche, la commune met des « tiralos » à disposition pour les personnes à mobilité réduite, aussi bien sur les plages océanes que sur les plages du lac. Et il existe également un ponton pour la pêche de loisirs sur les rives du canal, grâce à la mobilisation des pêcheurs.

Mobiliser les collectivités

Selon le maire Jean-Michel David, c'est au niveau de la Communauté de communes que doivent naître les projets pour améliorer la situation. Une démarche qui permettra de mieux mobiliser les collectivités territoriales pour financer des travaux, souvent trop coûteux pour une seule commune.

Une réflexion est actuellement en cours pour essayer de rendre le territoire de Médoc-océan à 100 % accessible aux personnes handicapées.

Auteur : Véronique Boscher

Publié dans Les associations

Commenter cet article