CARCANS. Tension entre la CdC et l'AEDCM

Publié le par robert


Entre l'AEDCM et la municipalité, les relations ne sont pas au beau fixe . (PHOTO P. V.)
Entre l'AEDCM et la municipalité, les relations ne sont pas au beau fixe . (PHOTO P. V.)

Entre l'AEDCM et la municipalité les relations ne sont pas au beau fixe. C'est en tout cas ce qui ressort des débats qui ont eu lieu lors de l'assemblée générale de l'association, entre la présidente Brigitte Dupeyron et Henri Sabarot maire et président de la CdC des lacs médocains.

Au coeur de la discorde : l'ex CFM d'Hourtin, la pollution des eaux du lac, le Scot des lacs médocains, le projet de la résidence panoramique ; le Sage ; la zone du Montaut.

Ex CFM d'Hourtin

L'AEDCM considère, malgré quelques points d'interrogation sur le devenir du gymnase et de la piscine, que le projet résidentiel en lui-même est recevable. En revanche, pour ce qui est du futur port, c'est clairement « non ».

Pollution des eaux

Brigitte Dupeyron et Henri Sabarot ont engagé une bataille de chiffres autour des cyanobactéries présentes dans le lac. S'appuyant sur des données scientifiques provenant de la Ddass et Drass, la présidente déclare « qu'au seuil de 100 000 cellules/ml, les toxines libérées des cellules de certaines espèces de cyanobactéries, s'avèrent dangereuses pour la santé, et que la baignade est interdite. « Ce point de vue est loin d'être partagé par Henri Sabarot. Pour lui « prudence oui, psychose non ». Et précise « d'abord ce stade des 100 000 cellules n'a jamais été atteint, et même si nous arrivions là, nous en serions au stade 2a, et cela nécessiterait des analyses complémentaires pour déterminer s'il y a des mesures de limitation de baignade. De plus le suivi bactériologique effectuer toutes les semaines par la Ddass montre le résultat de la bonne qualité des eaux. Qualité couronnée du pavillon bleu depuis plusieurs années ».

Rassurant

Jean-François Dartigues, professeur de médecine, mais aussi conseiller municipal, dans son exposé sur la dangerosité des cyanobactéries est loin d'être alarmiste. En effet, selon lui « les cyanobactéries sont installées sur terre depuis au moins trois milliards d'années. Toutefois, certaines toxines peuvent être responsables de manifestations chez l'homme en particulier chez l'enfant et, à un degré moindre, chez l'adolescent. Mais jusqu'à maintenant toutes les manifestations qui ont été rapportés sont excessivement bénignes. Les adultes en règle générale, ne sont pas touchés par ce phénomène. Mais quoi qu'il en soit une bonne douche après la baignade règle le problème ».

Le Scot des lacs médocains

Brigitte Dupeyron regrette que l'AEDCM n'ait pas été consulté pour l'élaboration du Scot, puis, se référant à un avis de l'État elle estime le schéma de cohérence territorial des lacs médocains « retoqué ». Une fois de plus Henri Sabarot monte au créneau et rejette le terme « retoqué », pour le président de la CdC « il s'agit d'une réactualisation qui est courante en pareil cas. »

Résidence panoramique

Une fois de plus l'AEDCM ne désarme pas et rejette l'idée d'une telle construction, souhaitant même, que le Conservatoire du littoral devienne propriétaire du terrain. Ce n'est pas la première fois que le sujet divise, mais cette fois-ci le débat a été alimenté de paroles au goût de règlement de compte, conduisant la présidente à lever la séance.

Le Sage

La zone classée du Montaut, les mobile homes à Bombannes, la limitation des sports nautiques motorisés sur le lac sont autant de sujets qui ont fait débat et suscités beaucoup d'intérêt parmi l'assistance.

AEDCM : Association pour l'environnement et la défense de Carcans-Maubuisson. CFM : centre de formation de la marine. Sage : schéma d'aménagement et de gestion des eaux. Scot : schéma de cohérence territorial.

Auteur : Pierre Vallade

Publié dans Carcans

Commenter cet article

scaphandre 02/09/2009 23:28

sérieuse ? Si on veut. Mais un récit très discutable. Aucun affrontement sur le projet Panoramique qui a été à peine évoqué de part et d'autre.Des propos bizarres du maire sur des projets de construction au Montaut qui l'ont fait déraper avec une mise en cause personnelle du président de l'association qui elle, se donne beaucoup pour la nature et bénévolementUn piètre spectacle qui ne mérie pas de décoration.

marcel 01/09/2009 07:47

Marrante cette AG, mais AG sérieuse qu'en même:- un opposant qui se tire au bout de 2 phrases et qui ne veut que rien change .... super pour une association qui par nature remet en cause certaines options locales- un maire assez "renard" qui mélange les affaires privées et les affaires publiques pour décribiliser la présidente !!! Pourquoi?- une eau du lac , si bonne, si naturelle que l'on croirait de l'Evian en bouteille et qui flirte avec les limites , disons "moyennes"....- au final comme le dit si bien le correspondant local de SO, une AG sérieuse
Décribiliser