CARCANS. Henri Sabarot, chevalier de la Légion d'honneur

Publié le par robert

Après avoir reçu la médaille d'honneur (or) de la ville, Christian Frémont signe le livre d'or. (PHOTO P. V.)
Après avoir reçu la médaille d'honneur (or) de la ville, Christian Frémont signe le livre d'or. (PHOTO P. V.)

Vendredi dernier, Christian Frémont, directeur de cabinet du président de la République était l'hôte du maire de Carcans. Cette visite éclair revêtait un caractère particulier, puisqu'il s'agissait pour l'ancien préfet de la région d'Aquitaine d'épingler sur la veste d'Henri Sabarot les insignes de chevalier de la Légion d'honneur.

Au cours de leurs nombreuses rencontres, notamment lorsqu'il était en fonction à Bordeaux, puis plus récemment, lorsqu'il dirigeait le cabinet d'Alain Juppé, et ensuite celui de Jean-Louis Borloo, les deux hommes ont appris à se connaître et s'apprécier. « Je n'ai pas oublié, le rôle de modérateur que vous avez joué au moment du Grenelle de l'environnement », précise le préfet. Puis d'ajouter : « C'est beaucoup grâce à vous, et cela j'ai eu l'occasion de le dire à plusieurs reprises que ce soit au ministre d'État ou au président de la République, que le pugilat entre les écologistes et les chasseurs, que beaucoup attendaient avec gourmandise, n'a pas eu lieu. Depuis vous le savez, je suis le porte-parole des chasseurs en permanence à l'Élysée et je le redis ici, c'est donc bien grâce à vous, à votre lucidité, à votre sens des responsabilités, à votre courage aussi, que ce Grenelle de l'environnement n'a pas été un naufrage. »

Multiples engagements

Sa nomination à la présidence de l'ONC-FS ; son engagement à la tête de sa commune et de la Communauté des communes ; mais aussi, au sein de la commission locale de l'eau du Schéma d'aménagement des eaux des lacs médocains ; de l'Association des communes forestières girondines ; au Conseil régional où il s'est investi dans la préservation du littoral aquitain (problématique de l'érosion dunaire, protection des sites remarquables, défense des productions agricoles sous label), etc. sont autant de sujets sensibles auxquels le préfet a rendu hommage et porté au crédit de l'action d'Henri Sabarot.

Racines et familles

Dans ses remerciements, Henri Sabarot a fait part à son hôte « de son très grand honneur de recevoir dans sa commune et pour l'occasion, le chef de cabinet du président de la République » et par là même se dit très touché par « l'éloge fait sur son parcours professionnel et politique au service de la collectivité ».

Puis, chargé d'émotion, il a évoqué, ses racines carcanaises qui, dit-il « sont pleinement miennes, ainsi que sa famille, ses amis... source dans laquelle il puise ses forces pour mener à bien son action au service de tous », et de conclure avec détermination : « Cette journée mémorable ne clôt pas une tranche de vie, mais elle en ouvre une autre. »

Un vin d'honneur réunissant les invités a mis un terme à cette cérémonie.

Auteur : Pierre Vallade

Lacanau, le blog: Nous sommes heureux de cette distinction que reçoit Henri Sabarot.
L'homme est complexe, gouailleur, intelligent et pénible certaines fois. Mais Henri Sabarot est reconnu pour la défense de Carcans et d'un certain art de vivre ou plutôt d'une certaine culture médocaine.
Ces interventions en faveur de la nature (enfin la plupart!!) font dans le sens du chasseur "écolo" qu'il est .
Nous saluons cette distinction quelque soit ses "méandres" politiques.
Son dynamisme ne peut être pris en défaut.
Un bon représentant du médocain type.

Publié dans Carcans

Commenter cet article

bécassine 11/09/2009 10:42

Pour avoir cette distinction il faut la demander et notre maire a eu la chance de l'obtenir