Collèges : Hourtin rassuré, Lacanau sur la réserve

Publié le par robert

ÉDUCATION. Après avoir annoncé du retard dans la programmation des chantiers collèges à Hourtin et Lacanau, le Conseil général revient à un calendrier plus ambitieux
Le collège d'Hourtin sature, et les canaulais se mobilisent pour la création d'un collège sur leur commune (photo archives « sud ouest »)
Le collège d'Hourtin sature, et les canaulais se mobilisent pour la création d'un collège sur leur commune (photo archives « sud ouest »)

Le 9 novembre dernier, Christophe Birot, le maire d'Hourtin, reçoit un courrier de Philippe Madrelle, président du Conseil général, qui lui annonce une mauvaise nouvelle. Elle concerne le projet de construction du nouveau collège d'Hourtin. « J'ai le regret de vous informer que les travaux de cet ouvrage ne débuteront pas avant l'année 2012, pour une ouverture à la rentrée de septembre 2013. »

Pour mémoire, le calendrier initial prévoyait une livraison du collège en 2012. Un an de retard que l'exécutif du Conseil général explique par « la conjoncture économique ». La collectivité est contrainte de « différer dans le temps de nombreux projets », explique Philippe Madrelle.

À Lacanau, l'information fait l'effet d'une bombe chez les parents d'élèves et les responsables de l'association Lacanau Collège Avenir. Oui, parce que si Hourtin est touché, le calendrier du projet de création d'un collège Sud-Médoc à Lacanau est forcément revu. En aparté, lors de la réunion des maires du canton de Castelnau, Yves Lecaudey, vice-président du Conseil général chargé des finances, confirme. En clair, les études ne se feront pas avant 2013, et une construction éventuelle en 2014.

Initialement sa livraison était programmée pour 2013. Le PPI du 17 décembre 2008 annonçait le lancement de l'opération canaulaise pour 2012. Ce qui voulait dire les études et la construction dans la foulée.

D'un calendrier à l'autre

Hier, changement de programme. La mauvaise nouvelle du 9 novembre n'est plus d'actualité ! À « Sud Ouest », Alain Marois, vice-président du Conseil général chargé du dossier collège, annonce que l'on revient au calendrier initial. Dans le détail, l'élu annonce la livraison d'une cantine scolaire à Hourtin en 2011, et le nouveau collège hourtinais pour la rentrée 2012. Au sujet de Lacanau, ce sera 2013 comme prévu. Toutes ces orientations seront validées lors de l'adoption du budget du Conseil général en mars prochain.

En quelques jours, pourquoi un tel revirement de situation ?

Alain Marois y va de son explication. « La situation économique qui se dégradait ne permettait plus de tenir nos engagements. Mais il semble que l'on retourne à plus de stabilité. Le budget du Conseil général a revu ses orientations. La baisse des recettes de droits de mutation, ressource qui abonde le budget du Conseil général, ne sera pas aussi importante que prévue. Le budget collège retrouve une marge. »

À Hourtin, Christophe Birot, le maire, « est content d'apprendre la nouvelle par la presse ». Même si quelques échos « positifs » étaient déjà parvenus jusqu'à son bureau. Il précise ne pas avoir reçu de confirmation écrite.

Lacanau dans le doute

À Lacanau, l'association Lacanau Collège Avenir se veut prudente. Caroline Chenard, membre du bureau de l'association, rappelle que « le travail de concertation promis aux parents d'élèves par le Conseil général en octobre 2007 n'a jamais eu lieu ». La représentante de LCA poursuit : « Ce changement de calendrier est plus politique que budgétaire. Ils sont capables d'un nouveau revirement. Notre crainte, c'est qu'une fois le collège d'Hourtin reconstruit, il n'y aura alors plus de priorité pour la construction d'un établissement à Lacanau. » Caroline Chenard fait d'ailleurs état de discussions entre la municipalité de Lacanau et le Conseil général sur le choix du terrain où serait implanté le futur collège. Il y aurait désaccord.

Sur le dossier collège à Lacanau, Alain Marois se veut rassurant, même s'il confirme ces « discussions » au sujet du terrain. L'élu rappelle aussi que si Hourtin est reconstruit avant une création d'établissement à Lacanau, « c'est qu'il y a nécessité, et qu'il y avait des engagements pris dans le passé sur ce dossier ».

Alors que la campagne des Régionales débute, reste maintenant aux parents hourtinais et canaulais à s'assurer que le nouveau calendrier sera bien tenu.

Auteur : julien Lestage
j.lestage@sudouest.com

Publié dans Les écoles

Commenter cet article