L'ambition de Médoc Océan

Publié le par robert

TOURISME. La CdC des Lacs médocains s'est dotée d'un schéma de développement touristique. C'est la feuille de route du nouvel Office de tourisme communautaire
À Lacanau océan, les allées Ortal, poumon économique de la station balnéaire. (photo Julien Lestage)
À Lacanau océan, les allées Ortal, poumon économique de la station balnéaire. (photo Julien Lestage)

Médoc Océan, le nouvel Office de tourisme communautaire de la CdC des Lacs médocains (Lacanau, Carcans, Hourtin), a son schéma de développement touristique. Il a été adopté lors du dernier Conseil de CdC. Le document fixe « les orientations opérationnelles d'actions et d'organisations » pour la période 2010-2013. Synthèse et extraits d'un diagnostic et d'un texte qui dessine les formes d'un développement touristique voulu par cette Communauté de communes.

Intense activité à Lacanau

Dans la partie diagnostic de ce schéma de développement, Lacanau-océan apparaît comme la station balnéaire où « l'intensité de l'activité touristique » est la plus forte. La raison pour laquelle le siège de l'Office de tourisme communautaire y sera installé prochainement. Sur le territoire des trois communes, « la dépense touristique générée par les visiteurs en séjour » est évaluée à 126 millions d'euros.

En matière d'hébergement, c'est l'hôtellerie de plein air qui propose le plus de lits aux vacanciers. On en recense 17 987. Les résidences de tourisme : 5 687. Les villages vacances : 4 304. On retiendra dans cette liste que les hôtels offrent 430 lits et les aires de service camping-car 375 emplacements. Dans la période de mai à juin, le nombre de nuitées recensées dans les divers hébergements touristiques des trois communes est de 1 986 375.

Sur le volet des animations proposées aux visiteurs, la part des événements sportifs est la plus élevée. On en compte 35, pour 10 événements culturels. 67,8 % des touristes viennent dans la période juillet-août. À 67 %, la motivation du séjour est l'océan. Les visiteurs viennent se reposer, profiter du soleil et faire du sport. À 21,4 %, les touristes français sont de l'Aquitaine. Pour les étrangers, ce sont les Allemands les plus nombreux, avec 37,2 %.

Outre l'atout que constitue l'environnement (plages, lacs et forêts) et les trois stations « à l'organisation de vies différentes » avec leurs équipements, le schéma pointe des faiblesses. Il est notamment relevé l'image trop axée surf, une offre touristique éclatée, une qualité inégale des hébergements, peu d'établissements hôteliers, l'obsolescence du réseau de pistes cyclables, la limitation de la sécurisation des plages, l'offre culturelle limitée. Dans ce large éventail de constats, il apparaît notamment que le territoire bénéficie d'équipements structurants qui ont fait le succès des trois stations balnéaires. Il apparaît aujourd'hui nécessaire de les entretenir, et d'en créer d'autres qui font défaut.

La volonté communautaire

Si la proximité de la CUB et cet accès libre à la plage garantissent une base solide de clientèle aux trois stations balnéaires, il n'en reste pas moins qu'elles sont soumises à la concurrence, et aux exigences d'un public qui demande « innovation, qualité et réactivité »

Dans ce sens, outre la création de l'Office de tourisme communautaire qui témoigne de la volonté politique d'une approche collective, le schéma de développement touristique pointe plusieurs axes de travail. Évidemment, ils découlent du diagnostic. C'est écrit dans les ambitions de du document. « Baser la politique touristique de la CdC et de l'Office de tourisme sur la valorisation de la qualité. » Ce qui va nécessiter cette remise en état des équipements existants et leur renforce- ment. On peut notamment citer les pistes cyclables. Le document évoque aussi la volonté de développer le déplacement touristique et l'itinérance intra-communautaire. L'objectif est de générer une dynamique de consommation et de découverte globale du territoire. Une des orientations fortes vise à positionner Médoc Océan comme « destination vélo ». On relève la volonté de développer l'accessibilité au territoire depuis Bordeaux, puis de miser sur les nouveaux outils technologiques.

La création de sites Web de destinations et de tribus est annoncée. Au final, si le projet est ambitieux, il devra aussi obtenir l'adhésion des professionnels du tourisme qui animent la vie du territoire. Plus habitués à fonctionner en solo qu'en réseau, il s'agira bien pour l'Office de tourisme communautaire de rassembler. Selon le président de la CdC des Lacs médocains, la structure devrait être opérationnelle dès le 1er janvier 2010. Du boulot en perspective.

Auteur : julien lestage
j.lestage@sudouest.com

Rappelons le site des offices de tourisme de Lacanau/Carcans/Hourtin:

http://www.medococean.com/fr/accueil.php

et aussi un blog trés interessant , blog tenu par le personnel de l'OT de Lacanau:

http://station-lacanau.blogspot.com/

Publié dans économie

Commenter cet article